Ionesco, suite

J’aime décidément beaucoup ces metteurs en scène qui suivent un même fil conducteur pendant plusieurs années mais qui savent aussi « lâcher prise » et nous donner à voir – même un petit peu – leur petit laboratoire personnel.

Emmanuel Demarcy-Mota, le génial directeur du Théâtre de la Ville est de ceux-là je crois.
Voilà plusieurs saisons que nous admirons et apprécions son travail de mise en scène, et cette saison est la deuxième (et non la seconde, j’espère qu’il y aura une suite!) où nous le voyons travailler du Ionesco.

Son « Rhinocéros » nous avait beaucoup plu, j’étais curieuse de voir ce qu’il ferait ensuite avec cet auteur fantastique mais totalement délirant.
Point de pièce dans son ensemble cette fois-ci, mais un extraordinaire pot pourri constitué d’extraits de plusieurs pièces.

Emmanuel Demarcy-Mota a travaillé avec quelques uns de ses comédiens favoris, avec qui il travaille depuis de nombreuses années, l’objectif étant de créer une pièce à 14 mains, plus la tête de Ionesco.
Résultat explosif, foutraque et totalement jubilatoire pour les spectateurs. Nous nous sommes régalés!!!!!!

J’espère qu’une tournée est prévue car voir ces comédiens s’approprier ainsi des morceaux de différentes pièces et en recréer une pièce digne de l’auteur des pièces d’origine est une belle expérience.
On sent le plaisir des comédiens à interpréter tous ces personnages joliment barrés et savourés leurs répliques.

A voir, à voir absolument!!

Une réflexion sur “Ionesco, suite

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s