Au pays de Bambi

Semaines de dingue, la suite.

Toujours autant de boulot. De plus en plus même puisqu’en ce moment il est fait en anglais et que cela rajoute – l’air de rien – pas mal de fatigue.
J’ai perdu mon entraînement, et retrouver mon vieux rythme professionnel d’antan ne se fait pas sans peine.
Je vis mes journées sans pause (dieu que je déteste commencer la journée sans mon mug de thé géant!) et ayant du mal à faire une pauvre pause pipi (on rêve!)

Le pire c’est que j’adore ça.
Expliquer, montrer, ré-expliquer, échanger, débattre, décortiquer, démonter, remonter les outils et les process avec mes copains de partout en Europe m’éclate.
Les journées sont tellement denses qu’elles me laissent sur les genoux, mais elles passent aussi trop vite.

Je suis donc plus que jamais en mode « je décide de ce que je porte la veille au soir (la tête dans le …) » et mes tenues sont tout sauf sophistiquées.
Maître mot, confort. Philosophie, ne surtout pas réfléchir.

Toujours mon jean kaki chéri, toujours la même gamme de coloris.
J’ai juste remplacé les lunettes de soleil par Bambi…

Et je me promène en baskets.
On aura tout vu!

 

4 réflexions sur “Au pays de Bambi

  1. quand j’ai vu le titre j’ai pensé aux escarpins canons de JC de Castelbajac et me suis ohhh la chance et puis ce joli pull aussi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s