It’s Fall baby!

Et on peut faire contre mauvaise fortune bon cœur. Bein oui, après tout nous avons toutes dans nos penderies de jolis pulls et pantalons que nous ne portons pas beaucoup car ils sont vite trop chauds pour être portés pendant l’été mais trop légers pour rester dans nos penderies pendant l’hiver. C’est le cas de ce pull acheté l’année dernière à Séville. Un vrai pull de mi-saison qui ne tolère pas plus de 20°. Il est donc parfait ces jours-ci. Perfecto H&M ; pull Maje ; jean LTB jeans ; escarpins Faith ; BO Baccarat Et il est d’autant plus parfait qu’il m’a permis de porter – ENFIN!!!!!!!!!!!! – mon petit perf’ en lin H&M Garden Collection et de reporter mes escarpins bijoux achetés il y a des lustres à Londres chez Topshop (à une époque où ils n’avaient pas de site de vente en ligne… le Moyen Age donc ;-)) Pas très heureuse qu’il fasse toujours si moche donc,

read more It’s Fall baby!

Mon pull franco-espagnol

Nous voici revenus en France, mais encore un peu en vadrouille, le temps de récupérer Shali-chaton et de faire des bisous à mes parents qui partent randonner 2 semaines au Népal. J’ai encore plein de choses à vous raconter sur l’Andalousie, mais pour cela il va falloir que je prenne le temps de me poser un peu. Comme je le tweetais mardi… http://twitter.com/#!/MissNahn/status/47675983570014208 Complètement débile, mais le pull est très beau et me va plutôt pas mal.

Au pays de Bambi

Semaines de dingue, la suite. Toujours autant de boulot. De plus en plus même puisqu’en ce moment il est fait en anglais et que cela rajoute – l’air de rien – pas mal de fatigue. J’ai perdu mon entraînement, et retrouver mon vieux rythme professionnel d’antan ne se fait pas sans peine. Je vis mes journées sans pause (dieu que je déteste commencer la journée sans mon mug de thé géant!) et ayant du mal à faire une pauvre pause pipi (on rêve!) Le pire c’est que j’adore ça. Expliquer, montrer, ré-expliquer, échanger, débattre, décortiquer, démonter, remonter les outils et les process avec mes copains de partout en Europe m’éclate. Les journées sont tellement denses qu’elles me laissent sur les genoux, mais elles passent aussi trop vite.