Caligula version Nicolas Le Riche

Il y a des spectacles comme ça.

ENTHOUSIASMANTS.

Vous vous y rendez pour le seul nom du chorégraphe. Nicolas Le Riche.
Immense danseur étoile. Être bondissant éblouissant devenu chorégraphe une fois l’heure de la retraite pour les chaussons sonnée.

Je me suis démenée comme un beau diable pour avoir ces places, je ne le regrette pas.
Tout comme je suis contente d’avoir attendu ce spectacle pour les étrenner, elles

Mais revenons à nos moutons, on verra à la fin du billet pour parler de mes blue suede shoes.

« Caligula » donc.
Le livret est signé Nicolas Le Riche et Guillaume Galienne. Tiens, tiens. Association séduisante je trouve. Inattendue aussi. Mais quand la Comédie Française rencontre l’Opéra de Paris, c’est forcément du beau qui en sort.

Les deux compères ont donc revu la vie de l’empereur Caligula sur un air de Vivaldi. Ses « Quatre saisons » pour être plus précise.
Avec d’heureuses interruptions électro-acoustiques signées Louis Dandrel.

Le décor et les costumes oscillent entre inspiration antique et modernisme épuré.
Les images de la lune et les ciels de Terre projetés sur le ciel de la scène sont magnifiques, incroyablement apaisants.

En parlant de ciel divin...

Quant au ballet lui-même, il mérite tous les superlatifs.
Lorsque la technique classique avec tout ce qu’elle implique de rigueur et de quête de perfection rencontre une écriture contemporaine, c’est tout simplement somptueux.
Énergique, émouvante, enlevée, vivante, spectaculaire, métissée et inspirée, telle est l’œuvre signée par Le Riche.
Si on ajoute à cela le talent de la troupe de l’Opéra de Paris, on a la garantie d’un très très beau spectacle.

Voici la distribution pour notre soirée:
CALIGULA: Stéphane Bullion (fabuleux de puissance et de grâce)
LUNE: Muriel Zusperreguy
MNESTER:  Nicolas Paul (parfait et en prime il est très beau)
CHAEREA:  Adrien Couvez
INCITATUS:  Mathias Heymann (incroyable et fantastique)
CAESONIA:  Miteki Kudo

Mr Papillon a adoré ce ballet qui pour une fois fait la part belle aux danseurs et leur offre de beaux rôles virils et élégants.
Ne nous y trompons pas, les danseuses sont très belles et ont de très jolis tableaux, mais Caligula est vraiment un ballet d’hommes.

Holly, vous allez vous régaler 😉

Mes blue suede shoes maintenant.
Elles aussi elles sont à la hauteur des attentes. Belles, très belles, au bleu parfait, et confortables comme des pantoufles (et made in France ce qui est la cerise sur le gateau).

Isabel je vous aime.

Petit clin d’œil à ma Bali, j’ai ressorti l’autre plus beau Darel du monde de mon dressing. Dieu que ce cuir est doux!! 😉

______________________________________________
« Caligula » de Nicolas Le Riche
Opéra Garnier jusqu’au 24 février 2011

18 réflexions sur “Caligula version Nicolas Le Riche

  1. Dis donc, le bleu de tes chaussures détonne! Et c’est très bien comme ça 🙂 Elles te vont à ravir – enfin tout ton ensemble te va à ravir! Est-ce que ta veste viens de Zara? Si oui, je crois que j’ai la même – un truc qui date d’il y a plusieurs saisons, mais que je ne me tanne pas de porter 🙂

    • Tu es un ange, merci pour cet adorable compliment!
      C’est une trouvaille en soldes chez Maje la veste. Et je pense qu’elle va avoir la même vie que la tienne, elle est superbe, va avec plein de choses, je vais l’avoir sur le dos en permanence je crois 😉

  2. Mathias Heymann, m’etonne pas!!! tu sais que Miteki Kudo est la fille de Noella Pontois (laquelle ne voulait pas que sa fille fît de la danse classique, au motif: trop dur…). Noella, je l’avais croisée dans les années 90, retraitée déjà de l’Opera, et reconnue même derrière ses grosses lunettes noires dans les Gal Laf Haussmann… Je me souviens encore de son port de reine typique qui m’avait évidemment attiré le regard, et même derrière ses lunettes noires, elle s’est trahie ainsi…

    • Oh la la mais tu les connais mille fois mieux que moi!!
      C’est fabuleux cette trace indélébile que laisse la danse sur le maintien des danseuses. Elles le restent en fait toute leur vie, même lorsque les chaussons sont raccrochés depuis longtemps. Il est tellement beau ce port de tête…

      • j’allais dire que je suis tombée dedans quand j’étais petite, mais comme Obélix, je ne serais pas allée loin… Oui, blague à part, je m’y interesse d’autant plus que j’ai hésité, au début de mes études, à me lancer ds le professorat de danse (en term C, je faisais plus d’heures de danse classique que de maths, pour te dire!)… Le destin universitaire m’a emmenée ailleurs, mais je n’ai jamais réellement coupé avec ce monde-là.

      • Une autre fois, je me suis pris la honte de ma vie: j’ai arrêté (devant l’Opera) Michael Denart (c’etait il y a plus de 15 ans je crois!!) en lui demandant s’il etait bien Vladimir Vasiliev.. Plus il niait, plus je croyais qu’il niait pour ne pas être reconnu (genre: tu arrêtes Alain Delon ds la rue et tu lui demande s ‘il est bien Depardieu, tu peux imaginer comme ça doit être enervant..)
        Juste après, prise d’un doute brutal, j’ai verifié dans un bouquin de danse que j’avais… En effet, ils se ressemblent, mais pas etonnant qu’il l’ait mal pris!!
        M.Denard:

        V.Vasiliev

        • J’imagine la scène… ma pauvre. Mais en effet, ils n’avaient qu’à pas tant se ressembler. Un peu d’originalité messieurs!! 😉

      • tiens, cadeau: Noella Pontois et Miteki Kudo sont toutes les 2 à la fin de ce reportage

        (rigolo d’y voir Aurélie Dupont se plaindre que lorsqu’elle etait petite à l’Opera, elle avait été blessée par des mots sous entendant qu’elle n’etait pas faite pour ce metier!!!)

        • Excellent reportage que j’avais dû voir à l’époque de sa diffusion (je dévorais tout sur la danse à l’époque)!
          Merci pour ce cadeau qui me rappelle plein de bons souvenirs (je suis masochiste, j’adorais la rigueur extrême de cet art!!).
          Je viens de trouver enfin un peu de temps pour le regarder, il me fait un bien fou!!

  3. Après une journée de BNF et plus de neurones, j’ai retrouvé le sourire en achetant des places après avoir lu ton post. Ca fait un moment que je lis ton blog, toutes mes félicitations, c’est un plaisir de te lire, et je n’ai jamais été déçue par les spectacles que tu conseilles!!Alors…merci pour tous ces moments d’une futilité si nécessaire!

    • Ton commentaire me va droit au cœur, merci beaucoup!!
      Un bon spectacle fait tellement de bien après une journée trop remplie ou trop grise.
      J’espère que « Canigula » te plaira autant qu’à nous. J’en suis encore émerveillée!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s