Mais vous allez lui foutre la paix, oui?

Michel n’en peut plus. Cela fait des lustres qu’il cherchait ce fichu disque (« Me, myself & I » qu’il s’appelle cet album), il met enfin la main dessus, et là, PAF! tout le monde lui tombe dessus et l’emmerde. Sa femme, sa mère, son fils, son plombier polonais… portugais… polonais… pfff c’est confus, son voisin du 2ème, sa maîtresse, son meilleur ami. Que des relous, des pénibles, des compliqués… complexes… compliqués…pfff c’est confus, des lourdingues, brefs que des emmerdeurs qui l’empêchent d’écouter son disque. Tout ça pour des petits problèmes sans importance. Un trou dans la canalisation de l’immeuble, un vieil adultère, une liaison en cours, des sushis au rat (vivant), 2 ou 3 révélations… franchement ne pouvaient-ils pas choisir un autre moment pour lui gâcher sa journée avec tout ça? Cette comédie de boulevard dans les plus pures règles de l’art – mais à la sauce XXIème siècle et au second degré s’il vous plaît – est signée mon chouchou

read more Mais vous allez lui foutre la paix, oui?

Un trésor national

C’est en écoutant la chronique de François Morel « un trésor national » que j’ai su qu’il fallait que nous allions voir « Le Père », la dernière pièce de théâtre de Florian Zeller. Si vous me lisez depuis quelques temps vous savez combien j’aime et admire le travail de Florian Zeller. Chaque année je guette l’annonce de sa nouvelle pièce. J’aime son temps, j’aime son amour pour ses congénères, j’aime l’acuité de son regard sur le monde qui l’entoure, j’aime sa manière de construire ses pièces. « Le Père » n’est pas une pièce facile, loin de là. Comme « La Mère » il y a 2 ans, cette pièce est une pièce sur la perte. La perte de soi-même cette fois. Une fois encore son héroïne s’appelle Anne. Elle n’est plus la mère, elle est la fille. Une fille dont le papa vieillissant perd la boule comme on dit chez moi. Pendant toute la pièce j’ai pensé à ma Maman et celle de Mr Papillon. Nos

read more Un trésor national

La vérité selon Florian Zeller

Toutes les vérités sont-elles bonnes à dire ? A connaître ? Les couples doivent-ils tout se dire ? Tout partager ? Une fois encore Florian Zeller s’interroge sur l’Amour, sur le couple. Cette fois-ci il le fait à travers une comédie, un vrai vaudeville digne de Feydeau. Michel trompe Laurence, sa femme, avec Alice, la femme de son meilleur ami, Paul. Rien qu’en lisant cette phrase on se dit que Michel est mal parti. Si on ajoute à cela qu’il est entre les mains de Florian Zeller et de ses manèges amoureux un peu fous, on se dit qu’il va probablement en voir de toutes les couleurs, aller de surprise en (mauvaise) surprise et on se demande comment il va bien pouvoir s’en sortir. Délicieusement cruelle cette histoire. Je ne vous dirai rien de plus, si ce n’est que Florian Zeller excelle dans le genre de la comédie amoureuse comme dans le genre de la tragédie et que nous avons

read more La vérité selon Florian Zeller

La Mère

Mardi dernier a été une journée tellement étrange… Douloureuse, d’une tristesse infinie. Elle s’est achevée au théâtre, avec Holly. J’avais songé un temps à annuler tant je me sentais mal. Et puis je me suis dit qu’il fallait que je me secoue, que j’avance. Que mon cerveau devait arrêter de mouliner sur l’horreur et sur ma peine. Voir Holly m’a forcément fait du bien. Et « La Mère », la nouvelle pièce de Florian Zeller a brillamment occupé mon esprit. Son tourbillon a embarqué mon cerveau dans sa course folle pendant 1h30. Ceux qui suivent ce blog depuis longtemps savent que Mr Zeller est l’un de mes auteurs de théâtre favoris et que j’ai vu toutes ses pièces. La dernière m’avait beaucoup déçue, j’étais donc curieuse de voir si cette nouvelle pièce allait de nouveau m’enchanter… ou pas.

« Elle t’attend » – Théâtre de la Madeleine

Comme le disais la semaine dernière, c’est la rentrée théâtrale, et c’est donc le grand bonheur. Une pièce de théâtre chaque semaine, voilà qui rend mon mois de Septembre joyeux. Ça et mon nouvel ami griffé Chloé, mais c’est une autre histoire. Vendredi soir au programme: « Elle t’attend » la nouvelle pièce de Florian Zeller, mise en scène par l’auteur. Depuis 3 ou 4 ans, Florian Zeller est l’auteur dont on ne veut pas manquer la pièce. « Le manège » nous avait enchantées ; « Si tu mourrais » laissées hypnotisées sur nos chaises, et « L’autre » perdues on ne sait où dans les méandres et les affres de la vie amoureuse. « L’Autre » reste l’une des meilleures pièces que j’aie vues à ce jour. C’est donc avec impatience que j’attendais la nouvelle pièce de Florian Zeller. Bon, et peut-être la chance aussi d’apercevoir dans un recoin de la salle son charmant minois. Echec, cette fois-ci l’artiste est resté bien caché. Sur l’affiche et sur la

read more « Elle t’attend » – Théâtre de la Madeleine