La porte à côté

Processed with VSCOcam with m5 presetJuste avant de partir pour le théâtre j’ai lu la critique de la pièce sur le site de Télérama.
Une boucherie, ils ont détesté. La pièce et le public de la pièce je crois.

Deux heures plus tard je sortais du théâtre enchantée, très joyeuse et en me disant qu’on venait de prendre Télérama en flag’ de Téléramaïte aigüe.
Et du coup ça m’a fait encore plus rire.

Je voulais voir cette pièce parce que je rêvais de voir Emmanuelle Devos sur scène. J’adore cette comédienne, et je crois que j’aime aussi la femme qui se cache derrière (son interview dans Eclectik m’avait beaucoup beaucoup plu).
Et puis évidemment j’adore Edouard Baer, mais qui n’aime pas Edouard Baer??
C’était donc un peu « peu importe la pièce, les chouchous sont dedans » lorsque j’ai pris les billets.

Évidemment une comédie est toujours un peu casse-gueule au théâtre. Trouver l’équilibre, la justesse, éviter la caricature et le ridicule n’est jamais simple.
Mais vous savez quoi? « La porte à côté » y parvient très bien.
La pièce est très drôle, légère, amusante, mais très touchante aussi.
Bien sûr que nous sommes en plein cliché: tous les sépare à part le palier qu’ils partagent, ils ne peuvent pas se croiser sans que les piques fusent et que les portes claquent, mais c’est exactement la raison pour laquelle nous allons voir des comédies au théâtre, non?

Processed with VSCOcam with c1 preset

Autant si nous savions à l’avance qu’Édouard Baer serait absolument irrésistible en marketeux branché, je ne savais pas à quoi m’attendre d’Emmanuelle Devos dans le rôle de la psy un poil rigide.
Mademoiselle Devos n’est pas une actrice comique. Bien sûr elle a déjà joué dans des comédies, mais ce sont surtout ses rôles plus dramatiques qui ont marqué les esprits.
Et bien elle est parfaite. Sérieusement drôle, littéralement. Non elle ne badine pas comme sait si bien le faire son compagnon de scène, mais elle est terriblement malicieuse et ça fait mouche. Nous l’avons trouvée délicieuse (du coup je l’aime encore un peu plus!).

J’ai aussi adoré la mise en scène très élégante de Bernard Murat (le directeur du théâtre Edouard VII). C’est simple, très fluide, moderne et sert à merveille le texte de Fabrice Roger-Lacan.

En résumé n’écoutez pas Télérama et filez voir cette pièce, excellente soirée garantie!

_________________________________________
La Porte à Côté
Théâtre Édouard VII
Jusqu’au 20 Avril 2014

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s