Une soirée parfaite

Mr Papillon sait comment surprendre et ravir sa femme, c’est indéniable.
Un coup de fil le soir vers 19h pour savoir si elle peut quitter son bureau rapidement et une jolie proposition: RDV à Beaubourg pour contempler la vue de Paris sous le soleil et aller voir la rétrospective Roy Lichtenstein.
Comment refuser une telle proposition?

Merveille des merveilles Beaubourg est exactement à mi-chemin entre nos bureaux respectifs et donc pas bien loin de l’un et de l’autre. A 19h45 nous étions devant les toiles du maître.

Mes peintres de prédilection sont les impressionnistes, Claude Monet en tête, dont les toiles m’émeuvent aux larmes et pour lesquelles je suis prête à traverser la Manche (« Monet, Turner, Whisler », expo culte du Grand Palais fut admirée par votre servante à Londres car loupée à Paris… vous savez maintenant pourquoi j’ai un « Sésame » au Grand Palais tous les ans que Dieu fait depuis lors).

Et puis il y a les artistes du Pop Art, Roy Lichtenstein en tête.
J’aime beaucoup l’œuvre de Warhol et celle de Rob Rauschenberg, mais Roy Lichtenstein est de très loin mon chouchou.
J’adore sa manière d’utiliser et interpréter notre quotidien, de transformer en art des vignettes de comics, j’aime la netteté absolue de son trait, de ses couleurs, de ses imprimés, sa quête de la disparition de la trace de la main humaine.
J’avais adoré l’exposition qui lui avait été consacrée à la Pinacothèque en 2007. Cela faisait très longtemps que ses œuvres n’avaient donc pas été présentées à Paris. Merci au Centre Pompidou de nous donner le plaisir de les revoir!

Et cette exposition n’est pas juste une exposition, c’est une rétrospective, on y voit donc des toiles, mais pas que.
Sculpture, tissus peints, vaisselle, dessins préparatoires…. C’est riche, étonnant, instructif, très bien présenté, joliment documenté, nous nous sommes régalés!

Et ce qu’il y a de merveilleux avec l’art contemporain, c’est que très souvent les photos sont autorisées (sauf pour les oeuvres issues de collections privées… du Lichtenstein dans son salon, le rêve!!), j’ai donc pu immortaliser quelques toiles et sculptures.

[Cliquez sur les vignettes pour voir les photos en grand]

En quittant le musée quelques minutes avant 21h j’ai fait remarquer à Mr Papillon que j’étais affamée et que j’aurais bien mangé un burger. Je me disais que nous pouvions toujours passer chez Joe Allen pour croquer une spécialité américaine avant de rentrer.
Sauf que Mr Papillon a eu une bien meilleure idée: le Beef Club.

Il se souvenait de la recommandation faite par Holly et son amoureux au sujet de ce restaurant à bidoche (c’est un mot d’amour dans mon vocabulaire) il y a quelques mois.
J’ai vérifié l’adresse exacte mais ai rappelé à Mr Papillon que le restaurant étant dans tous les magazines et sur tous les sites de fooding / hype et autre information tendance, s’y pointer sans avoir réservé était très risqué. « Nous sommes en Août, on ne sait jamais ».

Bien nous en a pris, quelques minutes plus tard nous étions attablés au bar du restaurant.
Au menu pour les Papillons, le Beef Burger avec sa sauce au whisky, les frites à la graisse d’oie, une cassolette de légumes de saison et un verre de Chasse Filou.
Mes petits chats nous nous sommes régalés! Cette viande, mais cette viande… BIDOOOOOOOOOOOOCHE!!!!!

(Mettez de la bonne viande devant moi et vous verrez les canines pousser, mes oreilles remonter sur le haut de ma tête et adopter une drôle de petite forme pointue, et de longues et élégantes moustaches pousser autour de mon nez. Appelez-moi Shali!)

Donc oui c’est bon, très très bon même. Et joliment servi, par un personnel débordé, mais adorable (un merci spécial à l’adorable demoiselle en charge du bar!) et qui prend la peine de plaisanter avec ces deux zozos qui disent se présenter « comme des fleurs, sans réservation, des fois que… ».

IMG_1565

IMG_1523

IMG_1564

IMG_1527

Il y a – comme souvent avec les restaurants parisiens à la mode – des choses qui mériteraient d’être revues ou améliorées: il y a trop de tables pour que chacune ait assez d’intimité ou soit facile à servir, c’est dommage, le lieu doit être complet tous les soirs, ils peuvent surement réduire un peu le nombre de couverts mais les rendre plus confortables sans que leur chiffre d’affaire en pâtisse significativement.
Évidemment il manque un ou deux serveurs, cela leur permettrait de vraiment laisser opérer leur gentillesse et leur sens du service. L’équipe est vraiment gentille, efficace et professionnelle, c’est donc frustrant de la voir courir dans tous les sens entre les tables trop serrées. Et puis avec ce type de positionnement élégant, tendance, haut de gamme, il ne faut pas lésiner sur le personnel. Surtout si on sait le coacher et le former correctement comme c’est le cas ici.
Et pour finir, faites un truc pour vos toilettes les gars. Jolis fauteuils à l’entrée, chouette papier peint, beaux lavabos de style ancien, mais un des 2 en sale état et hors d’usage, les petites serviettes pour s’essuyer les mains remplacées par un moche rouleau d’essui-tout, et surtout chaque cabine de toilette pas assez souvent nettoyée et donc dans un état douteux arrivées 21h30. C’est moche quand on facture des plats 40€ ou plus.

Rien de tout cela ne nous empêchera d’y retourner, la qualité de la nourriture, l’atmosphère du lieu et la gentillesse de l’équipe rendant l’adresse hautement sympathique et recommandable, mais on a le droit d’attendre beaucoup des lieux que l’on aime, alors je m’autorise la critique 😉

Mr Papillon a donc concocté en quelques minutes une super soirée pour sa petite épouse un peu triste que l’été ne s’achève déjà, une de ces soirées qui la font sourire des mois après. Merci Mr Papillon! ♥♥♥

♩♫♪♬♪♩

______________________________________
Rétrospective Roy Lichtenstein
Centre Pompidou
Jusqu’au 4 Novembre 2013

Le Beef Club
58 rue Jean-Jacques Rousseau (1er)

4 réflexions sur “Une soirée parfaite

  1. Super article! Un programme qui m’irait aussi à merveille, ton amoureux est une perle 🙂
    Oh, et là tout de suite je rêve d’un beef burger ! Interdit par mon régime mais patience ça reviendra ! Bises

    • Oui, ce n’est que temporaire cette interdiction, bientôt tu pourras savourer un bon burger 😉 Je t’embrasse la belle!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s