Les Essentiels de Chanel

Mais comment font-ils chez Chanel pour créer des collections de maquillage et des éditions limitées aussi désirables?

Celle de cet été avec ses oranges vifs et son fuchsia saturé m’a énormément plu: le vernis « Holiday » le bien nommé fait partie de mes chouchous absolus et le gloss « Jalousie » est tout simplement l’une des plus jolies choses que j’aie vues en matière de couleur glossy. Une vraie couleur vive qui fait un sourire fantastique.

Mon intérêt pour la collection de cet automne s’est éveillé lorsque Temptalia a publié les premières images des vernis « Vertigo » et « Frenzy ». Tout simplement sublimes.
Très « simples », très « classiques » malgré l’étrangeté absolue du bleu-brun-violacé de « Vertigo » notamment. Ces couleurs sont les couleurs emblématiques de la maison: un beige froid infiniment élégant, et un faux noir qui rappelle la nuance subtile de certains sacs (qui doit s’appeler « moka » en maroquinerie Chanel).

Ce que j’aime dans ce « Vertigo » c’est qu’on l’imagine en effet très bien aux doigts de Kim Novak dans le film du même nom, assorti à son strict tailleur gris.

L’idée de la collection « Les Essentiels de Chanel » est visiblement un hommage et un retour aux couleurs initiales et emblématiques de la maison.
Il y a donc du bleur-brun-violacé étrange, du beige et un beau rouge rétro (« Suspicion ») pour les vernis, un très beau rouge avec une pointe de brun et de violet dans les rouges à lèvres (et de subtils rose et beige dans les Coco Shine, je suis amour), la palette des ombres à paupières passe de très beaux neutres bruns en quatuor à toute une palette de fabuleux gris en mono, et une splendeur appelée « Ebony » que je veux absolument essayer (si Chanel a réussi à faire un noir-brun mat pigmenté mais facile à mettre ils sont forts. Mais Peter Philips est un génie, hein, n‘oublions pas).
Pour les joues le « Rose initial » est une perfection de rose, de ce rose que prennent les joues après avoir été lavée à l’eau froide ou en rentrant d’une promenade au grand air. Et la bestiole est pigmenté, il faut avoir le pinceau léger (il y a eu une révolution chez Chacha, je vous le dis!).

D’ailleurs en parlant de rose pour les joues, le « Pink explosion » de cet été est un fuchsia complètement dingue, mais difficile à appliquer car il est très pigmenté (mais merde, on n’est pas chez MUFE pourtant!!). Ma technique: utiliser mon 187 de Mac qui permet de faire du léger avec n’importe quoi (habituellement ma poudre de soleil).

Je résiste à acheter la poudre compacte pour le visage: comme toujours la poudre est pressée d’une manière artistique absolument dingue, la poudre est soyeuse à souhait, mais franchement, que vais-je faire de cette jolie chose illuminatrice, je vous le demande???

Donc voilà, c’est aussi sobre et élégant que cet été était électrique et vif, et ça me plaît pas mal.

Bonne journée!!

4 réflexions sur “Les Essentiels de Chanel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s