Les hommes qui n’aimaient pas les femmes…

Je vous ai déjà parlé de mon amour pour Agatha Christie. Et pour les romans de Fred Vargas.
Avant elles il y a eu les aventures et les enquêtes de Club des Cinq et de Alice.

J’aime les romans policiers.

Mais allez comprendre pourquoi il m’a fallu des lustres pour finalement me plonger dans « Millenium ».

Peut-être à cause du « buzz » insensé qui a entouré la publication de cette trilogie.
Trop de buzz finit par le tuer et me donner envie de m’intéresser à autre chose.
Et puis au même moment il y a eu tout le bruit autour de « Twilight », soi-disant si génial. J’ai trouvé ça épouvantablement mal écrit, sans intérêt et affreusement conservateur (George Bush mon ami). (J’ai le tome 1 en VO, si cela intéresse quelqu’un, c’est cadeau!)
Et je crois que j’ai malencontreusement associé les 2 sagas (mon cerveau est bizarre).

Je n’ai pas encore vu le film de David Fincher (dites-moi qu’il est au programme de mon Paris-Singapour!!!), mais c’est la sortie de ce film, ce que j’en ai vu dans la bande annonce et ce que j’en ai lu qui m’a convaincue d’ouvrir le livre acheté l’année dernière pendant la Folle Journée de Nantes.

Ajoutez à cela l’avis pertinent d’Hélène et quelques commentaires très justes laissés ici et je me suis régalée.

Oui la traduction mérite d’être refaite.
Oui il y a un vrai tunnel au début du roman et il faut un peu s’accrocher.
Mais oui les personnages sont bien faits et nous accrochent, oui le cadre du roman est fantastique, oui l’histoire vous accroche et ne vous laisse plus lâcher votre bouquin.

Mon critère pour évaluer la qualité d’un polar: me faire louper mes arrêts de métro et me faire éteindre ma lampe de chevet beaucoup trop tard. Parce que je veux connaître la suite.
J’ai d’abord essayer d’éviter d’emporter le bouquin avec moi. Pour ne pas l’abimer, pour ne pas louper mon arrêt de métro.
Puis la tentation a été trop forte et je l’ai embarqué. Et j’ai commencé à surveiller les stations de métro comme une dingue pour ne pas me retrouver à Neuilly ou à Château de Vincennes.
Et telle que vous me lisez là, j’ai de vilains cernes sous les yeux.

Et je surveille ma commande Amazon pour que la suite arrive très vite et parte avec moi en Malaisie.

Oui, oui, les prochains billets que vous lirez ici seront probablement postés depuis Singapour et la Malaisie (j’ai tellement hâte!!)

4 réflexions sur “Les hommes qui n’aimaient pas les femmes…

  1. Bon je met de côté l’info lâchée négligemment (« mon Paris-Singapour » genre tu pars à SINGAPOUR!!!), je suis moi aussi en plein MILLENIUM… Je rejoins ton avis sur la traduction qui me fait regretter de ne pas posséder un pouvoir de super héros comics du type « La femme polyglotte ». La qualité littéraire de ce même traducteur est assez médiocre est ne rend pas justice à la puissance psychologique des personnages de cette série. Je m’en tiens là pour l’instant et retourne à la suite du roman qui m’entraîne dans des nuits quasi-blanches depuis 2 jours…Je vais investir dans un anti-cernes:)
    Bon voyage!
    Bises.

  2. Je me souviens qu’i y a eu une polémique à propos de la traduction de Millenium,truffée de pléonasmes et de traduction littérale(appelée « suédoisismes »!) alors que le traducteur est un spécialiste de littérature suédoise et qu’il dirige la collection Policiers d’Acte sud:

    http://bibliobs.nouvelobs.com/romans/20080417.BIB1139/les-bourdes-de-millenium.html

    Un autre traducteur avait néanmoins nuancé: »les langues scandinaves ne sont pas des langues très difficiles – sauf l’islandais qu’il faut mettre à part. Ensuite, il y a beaucoup de répétitions dans les textes, alors qu’en français on bannit les répétitions. Le texte de Larsson est «lourd», mais il n’y a pas de textes légers en suédois et c’est là que réside la difficulté de la traduction en français. Les prosateurs suédois sont des esprits lents, lourds, manquant de subtilité; leur style colle à la réalité. Quant à celui des Norvégiens!… Ce n’est pas une critique, mais une constatation. Même la conversation n’est pas une chose facile en Scandinavie: les gens sont sur la réserve, ils communiquent difficilement. On est loin là-bas de l’art de la conversation et de l’écriture à la française. »

    • Ah oui: à la suite de l’interview du traducteur,des suédois avaient râlé d’être taxés « d’esprit lents,lourds et manquant de subtilité »,bon,faut se mettre à leur place..!

  3. Pour la lectrice silencieuse de ton blog que je suis, quelle surprise de savoir que tu vas passer a Singap ou je vis depuis 6 ans 😉
    Tres bon voyage
    Ps. Ai ete scotche au tome 1!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s