Escale à Portofino

Pourquoi faut-il que notre relation au parfum soit si compliquée?
La « trêve » ne dure jamais plus que 4 ou 5 ans. Et puis la quête reprend, entêtante, enthousiasmante, frustrante…

J’aimerais dire que je fais partie de ces femmes qui ne sont fidèles qu’à un parfum, celui respiré pour la première fois alors qu’elles fêtaient leurs 17 ans.
Parfum envoutant, si parfaitement féminin et dans lequel elles se sont reconnues immédiatement.

Rien à faire, je ne suis pas de ces femmes.

« Anaïs-Anaïs », « J’adore », « Allure », « L’instant », voici ceux auxquels j’ai été la plus fidèle.
Quelques années d’amour fou et plusieurs flacons plus tard, retour à la case départ: non seulement je ne sens plus mon parfum, mais je ne le supporte plus. Il me faut une nouvelle fragrance et cela me déprime invariablement car je ne peux pas sortir de chez moi sans parfum.

Pour « L’instant » je me suis arrêtée à temps: je l’aime toujours et c’est un parfum que j’adore porter en hiver.

Ouf!

En Mai l’année dernière j’ai découvert l’eau de Cologne de l’église Santa Maria Novela de Florence.
Vrai coup de cœur pour l’eau traditionnelle. A tel point qu’en Octobre nous avons profité de notre week-end milanais pour aller en acheter un grand flacon.

Et puis il y a quelques semaines j’ai reçu avec une commande sur l’e-shop de Dior un échantillon « d’Escale à Portofino ».
Le clin d’œil à nos vacances dans le Cinque Terre m’a amusée, l’odeur séduite.

Une heureuse surprise, presque un cadeau pour mes narines difficiles.
C’est un vrai plaisir de m’en vaporiser le matin, de le sentir dans mes cheveux dans la journée.

Un petit bonheur…

12 réflexions sur “Escale à Portofino

  1. tu connais ma passion pour les Cinque Terre… faudra que je le renifle, celui-ci…
    Perso, je suis assez fidèle à deux parfums: Jicky de Guerlain et Filles en Aiguilles (Serge Lutens). Mais surtout Jicky…

  2. Essayé l’année dernière, au moment de ma quête habituelle d’un parfum léger pour l’été comme tous les ans car, décidément les Chanel ne sentent pas l’été!
    Ben oui …mais non…Une bouteille plus tard…Pas pour moi…

    • LOL, combien de parfums avons-nous essayé, bien pour l’une, pas pour l’autre? 😉
      C’est quoi ta trouvaille de cette année?

  3. Moi j’adore avoir plusieurs parfums pour jouer avec. Et puis il a y toujours pleins d’odeurs qui me plaisent que je préfère changer. J’aime particulièrement la sobriété de ton flacon.

    • Et si je basculais dans cette école là?
      En même temps j’en ai trois en ce moment des parfums. L’air de rien 🙂
      Et oui, le flacon est superbe!

    • Il n’a rien de révolutionnaire en effet, il est hyper rétro, et je crois que c’est ce que j’aime beaucoup 🙂

  4. inconditionnelle à 24 faubourg depuis qu’il est sorti, ou presque, je passe aux eaux légères de la même maison l’été (hormis la version Méditerranée à laquelle je n’ai pas accrochée, mais après la mousson, sur le nil et sur le toit font mon bonheur dès que les températures augmentent). et si je devais craquer, ça serait sans doute encore pour la même origine du faubourg saint honoré, avec voyage.

    • J’aime beaucoup « Voyage ». Je vide chaque échantillon que j’en reçois suis-je en train de penser… et si je m’en offrais un flacon, pour voir? (Youhou j’ai des illuminations en répondant aux commentaires, pas mal!)
      Merci pour ce petit mot très inspirant! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s