Bleu Klein à Schönbrunn

Nous avons eu une chance inouïe pendant notre week-end viennois, il a fait un temps superbe deux jours sur les trois passés sur place. Il a fait moins chaud lundi que samedi, mais c’est un soleil magnifique (et chaud!) qui nous a accompagnés lors de notre visite de Schönbrunn. Du coup nous en avons profité pour immortaliser la merveille bleue que Mr Papillon m’a offerte pour mes futures 35 ans (dans 2 mois). Ce blouson est totalement dingue, sublime, j’espère qu’il va vraiment pouvoir m’accompagner pendant les 35 prochaines années! Voyager est vestimentairement reposant. La contrainte rend le choix de la tenue matinale délicieusement facile. Comme je l’expliquais il y a peu, je prévois mes tenues à l’avance, j’emporte des choses qui peuvent facilement s’associer les unes aux autres afin de pouvoir varier les tenues, mais l’objectif premier reste de composer une valise légère et la plus simple possible. Ce week-end viennois a donc été placé sous le signe de

read more Bleu Klein à Schönbrunn

Le bleu d’un jardin

Bleu Majorelle… le bleu du célèbre peintre, le bleu laissé partout dans sa maison et son jardin de Marrakech achetée par Yves Saint-Laurent et Pierre Bergé. Mon bleu préféré avec le bleu Klein. J’entretiens un rapport étrange avec le bleu: je passe ma vie en jean, j’ai plusieurs pulls, gilets et t-shirt bleu marine, j’aime particulièrement les bijoux en turquoise. Du jean, du bleu tellement sombre qu’il concurrence le noir, une pierre… on ne peut pas vraiment dire que j’aime spécialement le bleu pour lui-même. Sauf quand il s’agit de bleu Majorelle ou de bleu Klein. Là je vire totalement hystérique (un jour je vous parle de mon projet pour la monture de lunettes Chanel bleu Majorelle que j’ai dans le collimateur). Evidemment lorsque la maison Yves Saint-Laurent parfum (enfin L’Oréal) a reformulé ses vernis et lancé une nouvelle collection de couleur, avec en tête ce bleu sublime, j’ai hyper-ventilé, guetté le billet d’Hélène à son sujet, surveillé les sites

read more Le bleu d’un jardin

Yves

Mr Saint-Laurent. Jamais il ne me viendrait à l’idée de l’appeler par son prénom alors que je n’hésite pas à parler de Karl, Isabel ou Marc. Mais peut-être y a-t-il des noms trop grands pour se permettre  toute familiarité. Yves, Christian, Coco et Hubert resteront éternellement messieurs Saint-Laurent, Dior, mademoiselle Chanel et monsieur de Givenchy. Ils sont trop grands, ils nous ont trop fait rêver, trop sublimées, trop libérées pour que nous touchions à leur prénom. Mon respect et admiration pour messieurs Lagerfeld, Jacobs et mademoiselle Marant sont tout aussi grand, je les aime tout autant. Mais ils n’ont pas cette aura étrange qui les isole et les met à part comme leurs confrères et consœur. Alors lorsque je lis qu’Heidi Slimane aurait décidé de renommer cette grande maison qu’est Yves Saint-Laurent (appelé aussi fréquemment YSL ) en Saint-Laurent Paris mon sang ne fait qu’un tour, la moutarde me monte au nez et j’ouvre de grands yeux horrifiés. « Touche pas

read more Yves