Déjeuner sancerrois

Aujourd’hui – pour fêter un bon retour en France à mes parents qui viennent de rentrer de 3 semaines américaines – nous avons été déjeuné dans l’un des meilleurs restaurants de mon Berry bienaimé: La Tour, à Sancerre. Depuis l’année dernière cette belle adresse – qui était annoncée comme nouvelle étoile possible au Michelin – est dans notre liste des endroits à tester lors de l’une de nos visites chez mes parents. C’est dorénavant chose faite, et nous comprenons d’où vient tout le bien que nous avons entendu au sujet de La Tour. Le lieu est ravissant, les poutres anciennes du plafond sont mises en valeur par un décor sobre et simple, fait de nappes blanches, de quelques consoles de bois teinté en gris ou taupe, de confortables fauteuils en rotin gris et coussin de cuir ancien. Un beau bouquet de fleur assemblé avec légèreté, quelques grandes toiles contemporaines au mur et le tour est joué. L’accueil est à l’image

read more Déjeuner sancerrois

La robe et le palais

Il y a quelques semaines nous avons découvert l’un des meilleurs restaurants jamais testés à Paris: La robe et le palais, rue des Lavandières Sainte Opportune. Lorsque nous allons voir un spectacle au Théâtre de la Ville, Holly, Mr Papillon et moi allons généralement prendre un verre de vin et une planche de charcuterie dans l’un des bistrots de la rue des Lavandières. Il se trouve que nous avons trouvé porte close avant d’aller voir Merce Cunningham et qu’il nous a fallu trouver un plan B. Disons que le plan B est en train de devenir notre plan A tant tout ce que nous avons goûté est bon!

Donner sa langue au Chat

Les semaines me laissent toujours autant sur le genoux. Et ce que je pensais n’être que temporaire va durer jusqu’au mois de Juillet au moins. Je n’ai donc pas fini de gober des vitamines pour tenir le coup et j’attends les quelques jours de vacances prévus début Mars avec impatience. Ce break sera indispensable si je ne veux pas devenir totalement insupportable pour mon entourage (parlez-en à Mr Papillon, il vous dira comme je suis charmante lorsque je commence à dépasser les bornes de mes limites). Inutile de dire que ce petit week-end de trois jours en terre berrichonne (et chez Papa et Maman!!!! Maaaamaaaannnnnnnnnn!!) m’a fait un bien fou même si quelques jours et quelques siestes de plus n’auraient pas été superflus. Nous avons notamment profité de cette visite pour aller nous promener en terres sancerroises, faire découvrir à Mr Papillon les charmes de ce vignoble, acheter quelques bouteilles et tester une petite table locale.