Dans mon BlackBerry* opus 52

<Cliquez sur les photos pour ouvrir la galerie et voir les photos en grand> Summer make-up Benjamin Millepied x Opéra National de Paris x Ravel x Daniel Buren Pour un week-end à Francfort Mainhattan Voir ce qui se passe à 256 km/h Naples loves Nars Mademoiselle Parfaite Summer wardrobe Planter des fleurs Monumenta Robert Mapplethorpe Pivoines, toujours Le deux pièces de la belle Aurore Hello Puss! Pivoines, quoi d’autres? _________________________________________________________________________________ *Mon BlackBerry est devenu un iPhone, mais je garde mon vieux titre de rubrique chéri 😉

De l’art pour les masses

Non ce n’est pas un gros mot. J’ai beau être la dernière des snobs qui râle qu’il y a toujours trop de monde dans les expositions et les musées parisiens, j’apprécie à sa juste valeur le fait que nos lieux d’expositions organisent de l’art pour tous. A l’heure où le Français moyen passe plus de 3 heures par jour devant les horreurs et la médiocrité proposées par la télévision, il est rassurant de voir aussi qu’ils sont prêts à patienter pendant des heures ou à s’organiser (le week-end à Paris, le train, la bagnole et tout et tout!) pour venir voir une des grandes expos organisées par le Louvre, le Grand Palais, Orsay ou Beaubourg. Sauf que ces belles institutions sont parfois totalement à côté de la plaque. On n’organise pas une exposition pour les foules, où on attend des centaines de milliers de visiteurs (de clients m’a dit un jour un gardien du Louvre excédé par le mauvais traitement

read more De l’art pour les masses

Paris, 1er Février 2013

Cette soirée du 1er février était de celles que j’appelle mes « soirées de rêve ». Une grande dose de culture partagée avec Mr Papillon, avec sa petite dose d’imprévu et d’étrange, comme seul Paris peut les offrir. Une soirée au théâtre suivie de – peut-être – un dernier salut aux toiles d’Hopper si nous arrivions à entrer au Grand Palais ouvert en continu pour les dernières heures de la rétrospective consacrée au peintre américain. La seule perspective d’apercevoir la silhouette du Grand Palais dans la nuit me fait plaisir tant ce palais au toit de verre est enchanteur. Évidemment Edouard Baer et sa joyeuse troupe nous ont enchantés et fait rire aux éclats de leur loufoquerie et décalage intelligents, évidemment. Comme Fabrice Luchini, Edouard Baer excelle dans l’art de nous faire croire que tout est improvisé ou presque et c’est toujours un petit bonheur à voir. C’est drôle, amusant, pince-sans-rire, ça appuie gentiment là où ça fait mal, c’est tendre et

read more Paris, 1er Février 2013

Expos, expos, expos

Je suis tellement à la bourre dans mes petits compte-rendus d’expos, de pièces ou de ballets que je vais faire quelques petits tirs groupés sur les dernières expos (là tout de suite maintenant) et sur les ballets (plus tard dans la semaine ou la semaine prochaine) que j’ai pu voir ces dernières semaines. Les expos en question sont toujours à l’affiche (Ouf! Je suis à la bourre mais pas à ce point là!!), vous pourrez donc aller voir celles qui vous tenteront. On va commencer avec mon bienaimé Grand Palais dont j’ai repris, religieusement, comme tous les ans, la carte Sésame. Nous avons été voir les deux expositions du moment: « Bohèmes » et « Edward Hopper« . « Edward Hopper » est évidemment aussi bien que tout ce que vous avez pu entendre ou lire à son sujet. Je ne connaissais pas du tout le travail de Edward Hopper, sa peinture n’est pas du style que j’apprécie ou recherche particulièrement (globalement la peinture américaine ne

read more Expos, expos, expos