Miam Miam… Miaaam !!!!

Titre totalement débile, je le concède, mais tellement tentant après le régal qu’a été le Miam Miam d’Edouard Baer (au théâtre Marigny). En vieillissant j’ai développé un véritable goût pour l’absurde, le fou, l’un peu dingue, le « bien débile ». Les mouvements surréalistes et dadaïstes m’enthousiasment et les expositions qui y sont consacrés m’enchantent. Il me paraît donc assez logique que j’adore des comédiens et amuseurs comme Fabrice Luchini et Edouard Baer. Le premier, je vais le voir début Octobre au théâtre de l’Atelier et je compte presque les jours. Le second, je viens d’avoir le plaisir de le revoir la semaine dernière dans son succulent « Miam Miam ».

Où Mr Papillon tombe sur la tête

J’ai essayé le teasing, mais franchement je ne suis pas douée, alors je vous raconte. Il y a quelques semaines de cela Mr Papillon a réussi à me rendre complètement muette. Il m’a dit « Ma chérie je voudrais te faire un cadeau. Je voudrais t’offrir la paire de chaussures dont tu rêves mais que tu n’oses pas t’offrir ». Pam. Silence. Yeux ronds. Miss Nahn totalement médusée. « Hein? Vous pouvez répéter la question?« . Bug. Blocage. Mon neurone a littéralement arrêté de fonctionner. Et puis doucement mon neurone s’est remis en route et j’ai commencé à réfléchir à ce qu’était ma paire de chaussures de rêves. Les bottes Marant de cet été? Hum, non, très belles mais trop fashion, elles ne resteront pas. Une paire de Manolo? Introuvables à Paris.