image

Souvenirs madériens

Voilà, nous sommes mi-Juillet, j’écris ce billet d’Italie où nous passons nos vacances d’été, 3 mois se sont passés depuis notre retour de Madère.
J’avais prévu de prendre la plume tout de suite en rentrant, et puis voilà, le mardi matin après notre retour nous visitions un appartement, et nos priorités changeaient temporairement et la belle île de Madère nous a soudain semblé bien loin.

Ce n’est pourtant pas faute d’avoir eu un énorme coup de cœur pour cette île portugaise magnifique et charmante.
Sa géographie entre océan et montagne ne la rend pas si facile à aborder: les côtes sont sauvages, les belles plages un peu rares et l’île ressemble à des montagnes russes avec ses montées et descentes abruptes.
Mais son climat est d’une douceur infinie, rendant la vie douce et la végétation luxuriante. On l’appelle l’île aux fleurs et son nom n’est pas usurpé.

Je ne sais pas si vous connaissez le Portugal et surtout les Portugais, mais dans mon référentiel ce sont les gens les plus gentils du monde. Courtois, serviables, attentifs… en plus ils parlent souvent très bien français. Un bonheur d’échanger avec eux!

Donc nous avons adoré Madère où nous nous sommes beaucoup promenés en voiture (choisissez-là petite, légère mais avec un petit moteur musclé, ça monte et ça descend en permanence à Madère. Et oubliez les 4×4 et autres SUV, totalement inutiles et bien trop lourds sur les routes parfaitement bitumées… Bref ne faites pas comme nous qui nous sommes faits avoir et nous sommes retrouvés avec Nissan Juke sans puissance) pour cause de météo capricieuse en ce début Avril.
L’île est petite, parcourue de très bonnes routes et autoroutes, on se déplace donc facilement, ce qui est génial pour découvrir l’île en quelques jours.

Dans les souvenirs marquants il restera ses escapades nous faisant passer dans les nuages, tellement denses qu’il a fallu beaucoup ralentir (30 km/heure c’est rapide quand on ne voit pas à 5 m devant soi!) et allumer les feux anti-brouillard avant et arrière pour être vaguement visibles, et ressortir soudain en plein soleil, sur un plateau cerné d’un tapis de nuage. Un peu effrayant (quand on découvre l’opacité de la purée de pois), mais magique!

Grands amateurs de vins portugais (ma belle-soeur et mon beau-frère n’ont pas tenu une boutique dans Lisbonne pendant 5 ans pour rien!) nous avons profité de notre séjour pour aller visiter la maison Henriques & Henriques installée à Camara de Lobos. Pas simple à trouver, mais l’arrêt en vaut la peine, l’accueil est adorable et les vins fameux. Nous avons ainsi pu y retrouver les vins fabuleux goûtés en Janvier à Lisbonne.
Nous avons évité les grandes boutiques du centre de Funchal qui sont sans doute très bien, mais un peu trop grosses à notre goût et drainant beaucoup trop de monde, notamment les cars de touristes que nous passons notre vie à fuir.
Nous nous sommes aussi arrêtés à Calheta afin de visiter l’usine traditionnelle de production de rhum. La production se fait toujours à l’ancienne et est donc très réduite, mais la visite est intéressante, et la dégustation de jus de canne à sucre rafraichissante.
Évidemment tous ces délicieux breuvages se consomment avec modération, et surtout sans conduire.

N’ayant pas pris de longues vacances ces dernières années nous avions fait le choix de prendre une formule tout inclus via Voyage Privé (ouiiiiiiiiiii! Encooooooooore!!)(C’est pas fini les chatons, une partie de l’Italie a été réservée chez eux, la Grèce cet automne aussi!).
Nous avons séjournée au Vidamar Resort, en demi-pension.
Très bel hôtel à côté de Funchal, en bordure d’océan, belles installations (de belles piscines extérieures notamment), personnel adorable, très belles chambres, buffet du petit-déjeuner à tomber (on en reparle bientôt), excellentissime restaurant japonais et très bon restaurant de spécialités locales dont nous avons adoré les brochettes cuites au feu de bois.

De vraies vacances de fainéants, mais je me souviens que nous avons très bien assumé tant nous étions fatigués avant de partir.

Assez de bla bla, place à quelques images qui vous donnerons, j’espère, envie d’aller visiter cette île ravissante.

_____________________________________
VidaMar Resort Madeira
Estrada Monumental 175-177
9000-100 Funchal – Madeira – Portugal
Phone: +351 291 717 700
Email: bookings@madeira.vidamarresorts.com

2 réflexions sur “Souvenirs madériens

  1. Oh c’est parfait, moi qui pense à partir à Madere fin aout, me voici avec des informations précieuses. Je pensais à Airbnb mais bon si Voyage Privé c’est bien… Je me méfie des formules toutes faites.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s