Hôtel Molitor, chambre 308

image

Délire de Parisienne.

Aller passer un week-end dans un bel hôtel parisien, en y arrivant en bus ou en métro, et me prendre pour une touriste dans ma propre ville.
C’est ce que nous avons fait le week-end dernier grâce à Voyage Privé (oui, encore, nous allons prendre des actions chez ces gens!) en nous rendant, en bus, à l’Hôtel Molitor, à la porte du même nom.

Molitor, comme cette piscine mythique, fermée il y 25 ans et transformée en squat géant où les graffeurs s’en sont donné à cœur joie, transformant la merveille art déco inaugurée en 1929 par Johnny Weissmuller (champion olympique et Tarzan) et où fut présenté le bikini pour la première fois en France, en objet citadin inclassable.
Après de nombreuses études de projets et presque 3 ans de travaux la belle a retrouvé son style Art Déco, gagné deux niveaux et est devenue un hôtel 5 étoiles au décor signé Jean-Philippe Nuel, que nous avons décidé d’essayer puisque Voyage Privé le rend (plus) accessible.

Premier expérience très satisfaisante: faire sa micro-valise et monter dans le bus pour partir en week-end à 15 minutes de chez soi. Vrai « kiff » comme dirait l’autre!
Deuxième expérience très satisfaisante: barboter dans le « bassin d’hiver » une heure après avoir quitté son domicile (Miiiiiiiiiiii!!!!!!).

Et puis l’hôtel et ses bassins sont à la hauteur du bruit qu’a fait l’ouverture de l’établissement.
Tout est très bien fait: bâtiment superbe ; décor complètement dingue dès l’entrée de l’hôtel avec notamment cette Rolls fabuleuse ; chambre design, confortable et élégante (équipée en Bose, Nespresso et Clarins s’il vous plaît) ; équipe aux petits soins ; spa de rêve administré à la perfection par l’équipe Clarins… et pas un chat ou presque, tarifs très élevés obligent.
On ne va pas revenir sur la polémique sur le fait que cette piscine ne soit plus accessible au grand public, nous ne referons pas l’histoire. Je crois que la ville de Paris n’a jamais prévu (probablement faute de moyens) de transformer cette piscine privée en piscine municipale, et je préfère la voir hôtel 5 étoiles plutôt que rasée (et oui il manque 4 mètres au bassin d’été, oui certains historiens disent que cette reconstruction est une hérésie, oui, oui, oui… c’est beau, c’est déjà pas mal, non?).

Notre soirée de samedi, passée au bar (intérieur et le long de la piscine extérieure) a été magique, nous étions comme des gosses à regarder le soleil se coucher et la nuit tomber sur ce bassin incroyable, puis le regarder changer de couleur au gré des éclairages. Absolument magique!
Amateurs de cocktails, sachez que la carte du bar est superbe et les cocktails goûtés excellents (parfumés, subtils, étonnants). Les gourmands pourront commander le superbe plateau à partager (la version pour 2 marche très bien pour 4 en mode apéro).
Les plus gourmands pourront dîner sur place, au bord de l’eau. Le club sandwich ne démérite pas, les frites sont délicieuses, tout comme le risotto au pesto, très généreux.
Quand au Saint Honoré Passion, il mérite le détour et sa silhouette n’est pas sans rappeler la grâce de la Fondation Louis Vuitton.
Si les cocktails sont à prix bel hôtel, la carte du bar est très raisonnable, rendant la magie accessible. Un joli cadeau du bel endroit.

Dimanche matin nous avons fait très fort: mettre un réveil afin de profiter le plus possible des piscines avant notre petit-déjeuner et notre départ du grand paquebot magique.
A 8h30 nous étions dans l’eau (chauffée à 27° s’il vous plaît), sous le soleil, à savourer notre relative solitude dans le bassin de 46m.
Là encore on peut parler de magie, le turquoise de l’eau sous le bleu intense du ciel et le jaune des murs, la vue lorsqu’on nage est irréelle.
Mr Papillon me dit que nous avons nos Caraïbes à quelques encablures de la maison, je suis bien d’accord!
A noter pour les habitants de l’Ouest parisien lève-tôt, l’hôtel propose en semaine un « early swim »: de 7h à 9h30 on peut accéder aux bassins et prendre son petit-déjeuner au bar pour 35€. Mon petit doigt me dit que cet été nous allons définitivement remettre notre réveil pour en profiter un jour de RTT!

Notre forfait Voyage Privé contenait 30 minutes de soin au spa Clarins.
C’est Mr Papillon (et plus spécialement son dos douloureux) qui en a profité et a évidemment adoré.
Personnellement je m’offrirai à l’occasion une heure de soin avec accès aux bassins. Coûteux mais magique, et définitivement une idée cadeau géniale*.

La seule petite ombre au tableau de notre escapade parisienne fut le niveau sonore de la salle où est servi le petit-déjeuner (nous avons fui et avons petit-déjeuné sur la terrasse), et le fait qu’à 10h45 on commence à retirer les plats du buffet, le petit-déjeuner étant servi jusqu’à 11h le week-end. Pas très 5 étoiles cette histoire, et c’est un peu dommage.
Et si je chipote jusqu’au bout, mais c’est quoi ce buffet de petit-déjeuner sans fromage? Vous voulez ma mort?!

En quittant l’hôtel nous avons été découvrir et nous promener dans les serres d’Auteuil, mais de cela nous reparlerons en détails tant nous sommes tombés amoureux de l’endroit (et tant je suis furieuse contre la ville de Paris).

_____________________________________________
Hôtel Molitor
13 rue Nungesser et Coli
75016 Paris

Téléphone : 01 56 07 08 50
Email : contact@mltr.fr

_____________________________________________

* Messieurs, cliquez ici et allez directement sur « Life » et le menu « offres » pour  trouver toutes les possibilités.

4 réflexions sur “Hôtel Molitor, chambre 308

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s