Bienvenue dans le Jardin Chocolaté

image

Vous vous souvenez de mes clichés de chocolats sur Instagram et Twitter?
Et bien ça y est vous pouvez les commander sur la boutique de leur créatrice et surveiller sur son blog les dates de ses participations à des salons ou des marchés de Noël.

Mais reprenons depuis le début, Le Jardin Chocolaté c’est l’histoire d’une reconversion professionnelle et d’une création d’entreprise dont je suis très admirative.
Car c’est une chose d’aimer passionnément quelque chose, c’en est une autre de changer radicalement de boulot pour faire de sa passion son métier.
Jusqu’à présent les seules personnes que j’ai rencontrées qui aient osé, ce sont des blogueuses dont ce qui fut à une époque un passe-temps est devenu un métier.

C’est donc ce qu’a fait et est en train de faire Carine. Elle s’est formée et a appris le métier de chocolatier, a travaillé chez différents chocolatiers et en est arrivée au stade où elle peut se lancer.
Elle a créé ses chocolats, cherché des recettes pour s’inspirer, en a inventé d’autres, tâtonne, cherche, modifie, reprend, peaufine ses créations. Tout y passe: les saveurs et les goûts bien sûr, mais aussi la forme des chocolats, leur mode d’enrobage, la texture et le fondant des ganaches, l’apparence des bonbons, le style et le décor des boîtes. Tout ça. En solo.
Là où Carine a sollicité de l’aide, c’est pour goûter ses chocolats, et c’est comme ça qu’ils sont arrivés chez moi, pour que je les goûte.

Cardamome et pistache ; anis étoilé ; à l’eau de fleurs d’orangers ; au thé de Noël et à l’orange ; aux graines de courges… autant de ganaches, de pralinés, de variétés de cacao, de textures et de saveurs.
C’est un exercice passionnant à faire de goûter des chocolats. Pas juste les grignoter, hein, vraiment les goûter, tester comme ils croquent, comme ils fondent, leur parfum, le croustillant de leur praliné, le moelleux de leur ganache, l’ampleur de leur saveur et de leur parfum.
Avec des chocolats de cette qualité l’exercice est très agréable, je suis tombée instantanément sous le charme du croquant parfait de la coque de chocolat. Il s’agit bien d’un chocolat pour adultes, il est intense, puissant, mais le geste de croquer dans un chocolat a quelque chose d’enfantin et j’adore ça.
Ensuite les ganaches de Carine sont comme je les aime: fondantes mais pas molles. Je déteste les ganaches qui dégoulinent dès qu’on croque dans le chocolat, j’aime qu’elles aient une belle densité et qu’on les sentent fondre dans la bouche.
Et puis il faut que je vous parle du praliné aux graines de courges. Parce que ce praliné… Par où commencer? J’ai immédiatement pensé à mon grand-père maternel qui n’aimait que les pralinés et était un bon juge en la matière. Je crois qu’il aurait adoré celui-ci: très croustillant, avec une pointe de sel géniale qui sublime l’ensemble du chocolat, et ces graines de courges qui sont exactement à leur place dans un praliné. Probablement mon préféré parmi tous ceux que j’ai goûté.

Là où Carine est très forte c’est qu’elle m’a fait aimé un chocolat à l’anis étoilé, parce qu’il est parfaitement équilibré et plein de parfums subtils ; elle m’a fait apprécié un chocolat à la ganache aux fruits de la passion et au thé yuzu alors que je n’aime pas les ganaches aux fruits. Mais le yuzu apporte ce qu’il faut d’acidulé à la douceur des fruits de la passion, et tout cela marche bien avec un beau chocolat noir.

Parmi les chocolats dont j’espère qu’ils seront un jour commercialisés il y a le fabuleux thé rooibos vanille que j’ai adoré, un vrai chocolat doudou et rond, et puis celui à la verveine dont la recette ne satisfait pas encore Carine mais qui a un potentiel à chocolat extraordinaire. Il faut surveiller de près le blog de la chocolaterie car c’est là que seront annoncées les futures séances de dégustations.

Mais l’actualité du moment c’est bien sûr de préparer Noël, donc filez sur le blog de Carine pour surveiller sa participation à des salons ou des marchés de Noël ou sur sa boutique pour passer vos commandes. Elles peuvent être immédiates bien sûr (comme pour commander la petite boîte vous permettant de goûter tous les parfums de ce Noël) ou pour dans quelques semaines, il vous suffit de préciser dans le champ commentaire à quelle date vous souhaitez être livrés. C’est exactement ce que Mr Papillon et moi allons faire!
Autre possibilité, enregistrer le bon de commande ci-dessous et le renvoyer par mail ou par courrier à Carine avec votre commande.
Date limite de commande (par la boutique en ligne, courrier ou mail) pour être livré pour Noël: le 10 Décembre (ma journée préférée de l’année)

Le bon de commande (cliquez sur le lien, le fichier pdf va s’ouvrir):
Le jardin chocolaté – Noël 2014

Bons chocolats et bon week-end!

P.S: Les guimauves de Carine sont une tuerie. Elles ne sont pas sur la boutique en ligne mais disponibles sur le bon de commande, je dis ça, je ne dis rien. Mes chouchoutes? Fraise des bois et myrtille, aussi belles à regarder qu’à dévorer. Mr Papillon lui ne jure que par la vanille.

Une réflexion sur “Bienvenue dans le Jardin Chocolaté

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s