Sicile: où dormir?

Je ne me suis occupée de rien pour notre séjour sicilien, c’est M. Papillon – en vacances à ce moment là – qui a tout organisé et planifié, parcourant ce cher Guide du Routard, comparant les sites Internet et les prix. Nous aimons nous faire plaisir sans tout autant y laisser tout notre budget, les hôtels que je vais vous indiquer ici coûtent donc entre 70 et 120€ par nuit (environ).

Voici en gros notre parcours, réalisé en une semaine. Comme vous pouvez le constater, nous nous sommes beaucoup baladés, en essayant de découvrir différents aspects de la Sicile.

Voyage Sicile_carte

Source

Nous n’avons fait qu’entrer et sortir de Catane, nous n’en avons rien vu. Dès notre avion arrivé (nous avons voyagé avec Easy Jet que vraiment je déteste – je déteste leurs règles et leurs limitations à la noix et leur facturation de tout (y compris le bonjour et le sourire des hôtesses et stewards) – mais qui sont les seuls à proposer des vols Paris-Catane directs et avec des horaires bien fichus) et notre bolide récupéré nous sommes partis vers Syracuse.

A Syracuse nous avons séjourné à l’hôtel Gutkowski, un joli hôtel réparti sur plusieurs maisons dans la ville ancienne, à quelques pas des remparts et de la mer.
Déco blanche et pastel, très marine, toute simple mais très jolie, agréable. Les chambres sont bien équipées et très confortables, le petit-déjeuner délicieux.
L’équipe parle anglais et est de très bon conseil pour le choix des tables, nous recommandons chaleureusement cette adresse!

IMGP9231

IMGP9226

IMGP9227

IMGP9228

IMGP9298

IMGP9324

IMGP9326

IMGP9327

IMGP9328

IMGP9329

Après notre visite de Syracuse nous sommes partis pour Piazza Armerina et sa fabuleuse villa.
M. Papillon avait réservé une chambre en plein cœur de la petite ville, au pied de la cathédrale, et donc en haut de la montagne sur laquelle est accrochée Piazza Armerina.
La partie ancienne de la ville (où était notre hôtel donc…) est un dédale de toutes petites rues, souvent à double sens (youhou!! la rencontre avec un autre automobiliste et aucune place pour se croiser), dédale que veut absolument vous faire prendre votre imbécile de GPS. La Sicile est l’endroit où les GPS deviennent totalement idiots et veulent vous faire passer dans des endroits impossibles (et qu’un fou a appelé « rue » quand il s’agit au mieux d’une allée de jardin!).
Oubliez donc les recommandations de votre GPS dans Piazza Armerina, utilisez le uniquement pour avoir une carte dynamique de la ville et suivez les grands axes. Sinon c’est la mort crise de nerfs assurée.

Mais revenons à notre hôtel, l’hôtel  « Suite d’autore« . C’est une galerie d’art dans laquelle on peut dormir en fait. Toute la déco est en vente nous a indiqué la jeune fille qui s’est occuper de notre petit déjeuner.
Si l’hôtel n’est pas plein vous pourrez choisir l’atmosphère de votre chambre. Nous avons opté pour une chambre appelée « Strangeness » et qui portait plutôt bien son nom. Nous avons adoré!!

IMGP9586

IMGP9587

IMGP9589

IMGP9590

IMGP9591

IMGP9593

IMGP9595

IMGP9596

IMGP9598

IMGP9601

IMGP9602

Pas forcément un hôtel adapté pour une famille en vadrouille, mais en couple ou entre amis l’endroit est vraiment chouette et étonnant!

Nous n’avons passé que quelques heures à Palerme – que nous n’avons que moyennement aimé – et avions décidé de loger en dehors de la ville.
Cela simplifiait la question du parking de la voiture et nous permettait plus facilement d’aller voir ce qu’il y a autour de Palerme.
En préparant notre voyage Mr Papillon a découvert l’existence d’un très beau parc naturel à 70km de Palerme: le parc du Zingaro. Un merveille entre mer et montagne (il faut que je vous montre les photos!!). Nous avons séjourné dans le petit village de Scopello, à la pension Tranchina qui est probablement la meilleure table du coin. Seul hic: pour y manger il faut y dormir… La bonne nouvelle c’est qu’on y dort aussi bien que l’on mange.

Les chambres sont très simples, d’une propreté absolue. Elles sont petites, fonctionnelles et charmantes, exactement ce que l’on attend d’une pension en Italie.

IMGP9869

IMGP9870

IMGP9871

Dernière étape de notre périple: l’Etna!!
J’en rêvais, Mr Papillon l’a fait, il a réservé un gîte (une chambre en « agriturismo ») dans une plantation de citrons, au pied de la montagne. Fantastique!!
Il était encore très tôt dans la saison (qui n’avait en fait pas encore commencé…), les températures n’étaient pas très élevées le matin et le soir, nous avons donc dû jouer de l’épaisseur de couvertures car les petits appartements n’ont pas de chauffage. Mais le cadre était tellement dingue et notre hôte tellement gentil que flûte la fraîcheur matinale! En été ce doit être dément!!

Notre petit nid était composé d’une grande pièce à vivre avec coin cuisine (pas très très équipé, c’est dommage, c’est bien pour le petit-déj, pour un déjeuner ou dîner de secours, mais pas vraiment plus), une grande salle de bain avec douche et d’une chambre avec un grand lit et un lit une place. C’est très simple mais confortable et super propre. Le tout complètement entouré de citrons et avec vue sur le nuage permanent de l’Etna. Une très bonne adresse!!

IMGP0072

IMGP9965

IMGP9966

Voilà vous savez tout (enfin sur où dormir, il me reste des choses à vous montrer!!), il ne me reste qu’à vous souhaitez un futur très beau voyage en Sicile 😉

_______________________________________________________
Hotel Gutkowski
Lungomare di Levante E. Vittorini 26
Syracuse
info@guthotel.it

Suite d’Autore
Piazza Duomo
Piazza Armerina
info@suitedautore.it

Pensione Trenchina
Via A. Diaz, 7
91014 Scopello TP
pensione.tranchina@gmail.com

Il Limoneto
Via d’Amico 41
Localita Scillichenti, contrada Guzzi
Acireale
info@illimoneto.it

3 réflexions sur “Sicile: où dormir?

  1. pas facile de se loger en Sicile, c’est plutôt cher 😉 j’aime lire tes posts à se sujet ça me rappelle des souvenirs. Comme toi on a fuit Palerme car notre hôtel était en plein centre dans une rue bouclée à cause des processions de Pâques je crois après une longue route depuis Piazza Armerina et dans les bouchons avec un môme de 10 mois qui braillait 😉 on s’est réfugiés directement à Cefalu qui devait être notre étape suivante, et c’était top ! j’y retournerai bien pour les îles éoliennes, ça me fait rêver…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s