Melaka: dormir et manger

Le jardin de l'hotel Puri

J’adore l’expression d’Hélène, je le reprends donc avec plaisir: lorsque je voyage c’est avec Le Routard sous le bras, mais en mode « Marie-Chantal en voyage », à savoir que j’ai besoin d’un minimum de vrai confort.

Bon, là en l’occurrence on pourrait me laisser avec de l’eau froide, vue la chaleur ambiante, je ne m’en plaindrait pas, bien au contraire. Mais j’ai besoin d’une chambre calme et d’un bon lit. Sinon je vire harpie insupportable 🙂

A Melaka nous avons donc opté pour l’une des adresses « un peu plus chic » ou « chic » du Routard: l’Hotel Puri. Oui, je sais, un nom pareil ne s’invente pas, j’ai bugloté dessus pendant au moins 5 minutes quand Mr Papillon m’a indiqué son nom.

Et bien pas pourri du tout cet hôtel, bien au contraire. En plein Chinatown, rénové au début des années 2000 et bien entretenu, il est bien situé, confortable et joli. Les chambres sont très simples et basiques mais contiennent tout l’indispensable, et en bonus et à l’anglaise proposent une bouilloire, des tasses en porcelaine et une sélection de thé et café. Nickel!

Grosse cerise sur le gâteau: le petit-déjeuner proposé chaque matin est super frais et très bon, avec un mix de plats occidentaux (pour un English breakfast) et de plats locaux.

Le petit bar dans le jardin de l'hotel Puri
Depuis le jardin où l'on prend le petit déjeuner

 Pour nous restaurer nous avons ensuite pas mal suivi les conseils de notre ami Routard et avons beaucoup aimé tout ce que nous avons mangé et tous les endroits où nous nous sommes arrêtés, avec un énorme coup de cœur pour le café 1511.

Pour notre premier diner nous nous sommes arrêtés dans une petite cantine chinoise où nous n’avons vu que des habitants du quartier, tous âges et générations confondus (un adorable bébé dans les bras de son grand-père en train de boire sa bière avec ses amis, superbe image… qui ne restera que dans ma tête!).

Au Sin Yin Hoe nous avons mangé très local et la spécialité de la maison: soft crabs (de petits crabes frits, hyper bons)et mie goreng hyper épicées. Le tout arrosé de notre dernière bière pré-carême (et donc très très appréciée et savourée).

Nous avons déjeuné au Café 1511, situé tout près de la maison de l’héritage baba-nyonia et dont la spécialité est justement cette cuisine. Un festival pour les papilles, dans un cadre enchanteur et un service adorable. LE coup de cœur de mon estomac!

Café 1511

Pai Tee ou "top hats"
Rouleau de printemps frit
Nyonya laksa
Watermelon juice forever ♥♥♥♥

 Nous avons également voulu tester les restaurants du village portugais situé un peu à l’écart de la ville. Ils servent paraît-il les fruits de mer et le poisson comme le faisaient leurs ancêtres avant de se faire bouter hors du pays par les Hollandais.

Nous ne attendions pas exactement à ce que nous avons trouvé (même si je n’avais rien de précis en tête). Imaginez une énorme place donnant sur le bord de mer, intégralement squattée par les tables de la dizaine de restaurants installés le long de la place. On rabat le client, on s’interpelle, pas exactement la tradition à laquelle nous pensions. Mais c’est plein de mondes, touristes comme locaux, c’est populaire et ce qu’on y mange est bon. En l’occurrence des crevettes préparées à la locale (cuites dans une pâte de piment) et des crevettes au beurre et à l’ail, accompagnées de riz vapeur et de légumes. Très simple et bon.

Il a fallu me retenir d’emporter avec moi tous les chats de la place et notamment un petit chaton hyper chou et savant y faire pour obtenir à manger (les yeux de Puss in Boots).

Le "Portuguese settlement"

___________________________

Hotel Puri
118, Jln Tun Tan Cheng Lock
Chinatown, Melaka

Sin Yin Hoe
135, Lorang Hang Jebat
Chinatown, Melaka

Café 1511
52, Jln Tun Tan Cheng Lock
Chinatown, Melaka

4 réflexions sur “Melaka: dormir et manger

    • Et attends, tu n’as pas encore tout vu, j’ai un billet spécial toi et qui va te faire hurler de rire 😉
      Hi hi, oui, on a découvert ça hier pour le Carême, mais il fait tellement chaud que nous buvons soit de l’eau soit du jus de pastèque (auquel je suis accro).

  1. Merci pour cette belle balade !
    Quand au nom de ton hôtel, saches que j’ai séjourné dans un hôtel portant le même nom mais en Inde, dans la ville de Puri.
    Et en l’occurrence, mon doux et tendre m’avait fait la grâce de choisir un hôtel 3 étoiles pour pouvoir profiter de la clim …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s