Revenir à Notre-Dame d’Orsan

C’était il y a 2 ans, 2 mois et quelques jours.
Il faisait aussi moche et froid qu’il a fait un temps idyllique la semaine dernière lorsque j’ai retiré mes ballerines pour sentir l’herbe tendre sous me pieds.

Mais Notre-Dame d’Orsan reste – et restera probablement – notre jardin préféré, peu importe la saison et les caprices de la météo.

La beauté parfaite et simple des bâtiments.
La perfection divine des jardins.
La délicatesse des assiettes.
L’infinie gentillesse et l’énergie sans faille du maître des lieux.

Le jardin respecte à la lettre ou presque les règles d’un jardin monastique médiéval: un jardin des simples, un cloître, le carré des blés, une roseraie, un potager, un verger, des vignes.
On y cultive l’art du palissage qui permet de couvrir les rosiers de fleurs des racines aux ciels, qui permet de démultiplier la production des arbres fruitiers.

Essayer de découvrir les variétés de courges qui poussent dans le potager, se perdre dans le labyrinthe, partir dans les sous bois pour découvrir la Promenade, s’enivrer du parfum des roses Pierre de Ronsard, les richesses des jardins du prieuré sont infinies.

Le prieuré est rempli de cœurs: dans les airs, sur les façades, dans les palissages. Ces cœurs rappellent que son fondateur demanda à ce que le sien soit enchâssé dans les murs du prieuré après sa mort.

Une belle âme veille sur ces murs et ces jardins…

Comme le jour de notre mariage, ce qui nous fut servi pour le déjeuner nous a ravis: une immense assiette remplie de la production du potager.
Courgette, poivron jaune, navet, carottes, huiles parfumées, graines en tout genre. Une splendeur pour les yeux, un délice pour les papilles. Délice qui nous a immédiatement rappelé la cuisine d’Alain Passard. Ces deux lieux se ressemblent sans aucun doute!

Après notre grande balade nous sommes venus déguster des desserts eux aussi succulents (mais moins légers et diététiques que la belle assiette :-)).

Un gâteau citron-rhubarbe, un peu de jus de pommes maison et un marbré au chocolat. La vie est belle!

Et la mode dans tout ça? Des ballerines Repetto rose bonbon, bien sûr. Et puis des fleurs aussi pour m’accorder aux lieux.

Débardeur Sandro (SS 2010)
Body vert d’eau Princesse Tam-Tam (SS 2010)
Pantalon Comptoir des Cotonniers (SS 2011)
Ballerines « Cadillac » Repetto (SS 2011)

_________________________________________________________
Le prieuré d’Orsan
18170 Maisonnais
Entrée des jardins 9€
Grande assiette du déjeuner (en semaine tout l’été) 17€
Prix du « déjeuner du dimanche », des pâtisseries et des dîners sur le site.

2 réflexions sur “Revenir à Notre-Dame d’Orsan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s