Dans la forêt des rêves bleus

Certains week-ends sont plus réussis que d’autres. Certains vous donnent l’impression d’être parti en vacances, vous dépaysent, rechargent vos batteries aussi bien que 8 jours loin de Paris.

Parce que vous passez du temps avec votre famille, avec vos amis. Et vous prenez vraiment le temps de les voir, vous profitez de ces instants passés ensemble, vous réalisez que ce sont de vrais cadeaux et de vraies perles de bonheur. De ces petites choses pour lesquelles vous êtes infiniment reconnaissant à la fin de la journée, lorsque vous posez la tête sur votre oreiller et vous repassez le film de la journée avant de vous endormir sereinement.

Samedi j’ai eu le bonheur de faire quelque chose que je n’avais fait qu’une fois auparavant, il y a 15 ans ou presque: emmener l’une de mes filleules au cinéma.

Juste nous deux.

Ma Choupie aura 5 ans dans deux mois, elle a un petit frère, fait du vélo sans petites roues à toute vitesse et explique très sérieusement qu’il ne faut pas parler pendant le film.

Une grande fille qui éclate de rire devant les bêtises de Tigrou mais tient sérieusement la main dans la rue et surveille la couleur des bonshommes pour traverser.

Un bonheur à regarder, à écouter, à voir engloutir avec gourmandise les madeleines au thé vert préparées par Mr Papillon pendant notre absence.
J’aurais aimé pouvoir la photographier, son profil tendu vers l’écran pendant la projection, absorbée dans l’histoire, concentrée pour ne rien manquer. Sérieuse soudain pour ne manquer aucun jeu de mot ou aucune scène amusante de ce dessin animé si réussi.

Mon cadeau de Pâques à moi.

Avis à vous parents, oncles et tantes ou parrains et marraines d’enfant en âge d’aimer Winnie l’Ourson, Disney a ré-ouvert le livre d’histoire avec brio et l’on retrouve avec un immense plaisir Winnie et ses amis de la Forêt des Rêves Bleus, et on se surprend à se demander quand sortira la prochaine aventure du petit ourson si attachant.

Choupie étrennait une très jolie jupe fleurie pour notre séance de cinéma, moi j’avais sorti ma chemise semée de fleurettes pour l’occasion… les grands esprits se sont rencontrés pour aller rendre visite à Winnie!

5 réflexions sur “Dans la forêt des rêves bleus

  1. Je comprends tout à fait ce que tu veux dire, ayant moi-même emmené mes nièces il y a deux semaines au ciné pour la première fois… Bon sauf qu’on est allées voir « Sucker Punch » ! 😉 Et que j’ai un peu regretté au moment de la scène de lobotomie… (la plus petite a 12 ans, quand même)… J’adorais Winnie l’ourson, ça me rappelle des dimanches matins sur FR3 avec Jean Rochefort, dans notre maison encore ensommeillée… En revanche je dis un gros non à Keane comme B.O. ! Rien à voir avec la choucroute, non ? 😦

    • Aïe, ah oui, pas forcément tip top une scène de lobotomie pour un premier film mais ce ne sera pas ce dont elles se souviendront je pense. 😉
      Et dieu merci Keane n’existe que pour la bande annonce, la musique du film n’est que du plus pur Winnie l’Ourson. Ouf! Sauvées!!
      Nous avons les mêmes souvenirs de dimanches matins, et le film est parfait pour les faire revenir. Ils ne l’ont pas loupé leur Winnie!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s