De quoi agiter nos Papilles!

Que j’aime les bonnes surprises culinaires!
Franchement, quel plaisir que de découvrir une nouvelle table, avoir une surprise en s’enquérant du menu et se régaler à chaque plat!

Vendredi soir dernier nous nous sommes retrouvés avec un couple d’amis et une amie pour dîner. La seule contrainte de la soirée: que le restaurant choisi ne soit pas trop loin de l’appartement de notre couple de copains dont la fille était gardée par sa baby-sitter.
Géniale occasion de sortir de nos quartiers habituels puisque nos amis habitent à quelques rues du Panthéon.

Le restaurant: Les Papilles. Un « bistroy »  dixit leur site internet.
Un coin de Sud-Ouest en plein Vème arrondissement.  Un vrai beau bistrot, avec une âme, une belle cave et une excellente cuisine.

La surprise quand on s’installe à table?

Le menu est un « retour du marché » et donc un menu fixe, composé en fonction des produits achetés le matin même.
Pas de carte, pas d’ardoise, juste le patron qui vous raconte ce qui va arriver sur la table et dans votre assiette.

Au menu de ce vendredi soir:
Velouté au deux céleris, avec petits croutons de pain à l’ail, petits lardons grillés, pointe de crème fraîche et piment d’Espelette

J’adore le velouté qui arrive dans une vraie soupière, bien chaude, et à chacun de se servir!!

Cet excellent velouté était suivi par un magret de canard cuisiné au miel et accompagné de pommes grenailles et petits légumes printaniers. A tomber!

Classique, cuit à la perfection, des petits légumes qui hurlent que le printemps est là, de l’ail confit divinement… miam!!!!!!

Un petit morceau de fourme d’Ambert accompagnée d’un pruneau macéré dans du vin rouge.

Et pour finir une panna cotta sur lit de pommes et couverte d’une émulsion de caramel.

Le tout arrosé d’excellents Beaujolais et Côte du Rhône.

Le menu est à 31€ et donc très abordable quand on connaît les prix parisiens et surtout vue la qualité de les cuisine proposée.
Les vins que l’on choisit soi-même ne sont servis qu’à la bouteille. Le choix est vaste, les vins semblent choisis avec soin car les deux vins goûtés étaient excellents. Seul bémol: qui dit bonne bouteille dit prix relativement élevé (30-40€).
Nous avons donc fait une vilaine entorse à notre Carême sans alcool, mais nous avons apprécié chaque goutte comme si c’était la toute première!

 

____________________________________________
Les Papilles
30 rue Gay Lussac (5ème)
tel : 01 43 25 20 79
mail : les papilles@hotmail.fr

2 réflexions sur “De quoi agiter nos Papilles!

  1. longtemps que je ne suis pas retournée dans le 5e (et pourtant Dieu sait que j’y ai vécu, de 1994 à 1996 bon poids); je ne connaissais pas, mais je prends note!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s