L’équation néo-zélandaise

Tout le monde vous le dira, je suis une très grande matheuse. De celles qui sortent leur boulier pour compter sur leurs doigts.

Mais pendant notre séjour en Nouvelle-Zélande il y a une équation que j’ai plutôt bien intégrée: mouton + opossum = bonheur du dressing.

Démonstration!!

Lorsqu'un mouton croise un opossum ça fait un pull
Lorsqu'un mouton croise un opossum ça fait un pull

Mon seul achat fringue de Nouvelle-Zélande s’appelle Mérinomink, un savant mélange de laine mérinos chaude et douce et de fourrure d’opossum chaude, aérienne et qui ne prend pas la poussière (véridique).

Tout est dans la forme du col et la douceur de la chose
Tout est dans la forme du col et la douceur de la chose

Kaikoura est une ville qui nous a porté bonheur: c’est là que nous avons vu nos premières otaries, Tiaki le cachalot, mangé des langoustes et trouvé l’ami merinomink. La boutique à pulls ne paye pas de mine, mais on y trouve de très jolies choses: t-shirts en laine et soie, pull en laine merinos et cachemire, pulls et vestes en merinomink….

Il faut que je retrouve leur carte, on peut commander en ligne.

PS: Et en prime avec mon pull je fais un petit geste pour sauver les forêts et les kiwis néo-zélandais, voyez plutôt cet article du Monde.
Bon, je suis quand même bien malheureuse du sort réservé à ces mignonnes petites bêtes: c’est nous qui faisons n’importe quoi, et c’est eux qui se font écraser ou empoisonner 😦

2 réflexions sur “L’équation néo-zélandaise

  1. Il a l’air très confortable !
    Je n’arrive pas bien à voir le col en question mais je pense que vous allez avoir tout le loisir de me le décrire très bientôt. 😉
    Je ne pensais pas que l’opossum était un tel calvaire pour l’environnement Néo-Zélandais, chère Miss !

    • @ Le vieux pull: C’est un vrai « doudou » de pull: tellement doux, tellement chaud et tellement léger. Mais pas prétentieux pour 2 sous. J’attends votre petit mot au sujet de tea party dans la penderie pour que vous m’expliquiez comment vous présenter Mr Merinomink convenablement.
      Ça me désespère que les possums soient devenues de tels nuisibles pour la Nouvelle-Zélande alors qu’ils sont protégés en Australie, ils sont tellement mignons 😦

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.