Quand y en a marre…

… y a Malabar Doux nom de ce trench Comptoir des Cotonniers qui me fait presque oublier à quel point il fait gris et froid à Paris ces jours-ci. Déprimant. Heureusement que je fais partie de celles qu’un simple bout de tissu rose peut mettre de bonne humeur. Une tenue finalement très classique: petite robe à la coupe légèrement rétro, escarpins en cuir vernis et trench. Seules les couleurs changent un peu. Je vous prie de m’excuser pour la piètre qualité de ces photos, mais quand on n’a pas de tête, on remercie son mari d’avoir un BlackBerry. Photos prises lundi soir à St Lazare alors que nous nous apprêtions à aller faire la connaissance d’un petit jeune homme âgé de 3 semaines… et miracle météorologique, son Papa a pu nous faire un barbecue!! Happy monday!

Cuir et guimauve

Avant de vous reparler de l’Italie, un petit aparté mode-shopping, avec mon gros cadeau de fin d’année fiscale au bureau et une jolie trouvaille soldée, le tout trouvé chez Comptoir, dans ma boutique chouchoute à Bourges. Ce blouson en cuir… Ce blouson en cuir j’en rêve depuis que je l’ai aperçu dans la vitrine du CDC de Bourges justement (j’adore faire du shopping quand je rentre chez mes parents… et l’équipe du CDC local est adorable!). Sa coupe ajustée, sa petite carrure, son cuir tout doux, très souple, sa couleur brute. Bref, il m’a tapé dans l’oeil. Gros hic, son prix: pas raisonnable du tout. Il fallait donc une occasion spéciale pour me l’offrir. Merci patron: fin d’année  fiscale au bureau, une prime sympathique est arrivée, je me suis donc autorisée un joli cadeau. Et vous savez quoi? Il est vraiment parfait. Je sens que je ne vais pas beaucoup le quitter.

A l’ombre des jeunes filles en fleur

Je ne désespère pas de finir un jour ce grand classique (encore!) de la littérature française. Mais ce n’est pas du grand Marcel que je veux parler, c’est du contenu de ma garde-robe et de ma tenue du jour. Ce soir je vais dîner chez des amis de Mr Papillon qui ont la chance d’habiter un bel appartement classique (décidément!) à Neuilly. Je me suis donc habillée en conséquence: amis charmants, joli parquet et belles moulures, ça mérite bien un petit effort vestimentaire. Les imprimés floraux c’est mon dada, ce n’est pas nouveau, il suffit de regarder l’onglet « Looks » pour s’en rendre compte. Dès que je vois une fleurette sur une blouse, une jupe ou un manteau je craque. Un peu comme lorsque je vois Shali nettoyer consciencieusement le bout de son nez avec sa patte. « Oh que c’est miiignoooooooooonnnn !!!! » Heureusement que le ridicule ne tue pas. Revenons à nos pâquerettes, des fleurs donc. Pour commencer, ma petite robe

read more A l’ombre des jeunes filles en fleur