L’affaire de la tarte au citron

« L’affaire », oui, rien que ça. Chez les Papillons la tarte au citron c’est tout un poème. C’est le dessert préféré de M. Papillon. Enfin… La tarte au citron de sa Maman est son dessert préféré, nuance! Vous comprenez le concept d’ »affaire », maintenant? Je n’en fais jamais, je n’oserais pas m’y risquer. Et surtout je suis sûre d’échouer et de le voir faire sa petite moue qui dit « pas mal, mais ce n’est pas celle de maman » à la première bouchée. J’ai donc renoncé par avance (et puis il faut dire que la liste des possibles en matière de desserts que je maîtrise est assez longue pour que je ne cherche pas la frustration). Sauf que voilà, notre séjour sicilien s’est achevé dans une plantation de citrons au goût et à la douceur fabuleux et que nous avons été autorisés en emporter avec nous. Nous avions donc de quoi faire un beau dessert, et quoi de plus sublime avec des citrons

read more L’affaire de la tarte au citron

Un peu de mode sicilienne…

Tangerine, vert d’eau, bleu royal, gris et rayures marines, telle a été ma valise sicilienne. Des choses simples, confortables, pleines de couleurs printanières… Et puis cette petite robe à rayures bleu violet, achetée chez Petit Bateau en me disant que je faisais peut-être une bêtise. Quelle idée une robe t-shirt en Mars et alors qu’il neige encore? Vais-je vraiment réussir à la porter quelques fois dans l’année? N’est-elle pas trop courte? Trop légère? Trop transparente? Et puis le soleil et la douceur sicilienne m’ont apporter la réponse. Évidemment les chaussures de marche ne sont pas les accessoires les plus adaptés pour l’accompagner, mais elles étaient l’accessoire parfait pour visiter Ségeste, les Repetto sont donc restées dans le coffre de la voiture. Robe Petit Bateau ; besace Longchamp (celle qui n’existe malheureusement plus, désespoir!!!) ; chaussures de rando Columbia ; vernis « Capri » Essie ; bague Viveka Bergström

La montagne

C’est ainsi que les Siciliens appellent respectueusement leur volcan. « A’Muntagna »… Moi je l’ai appelé avec respect mais une pointe d’humour, tant il semble faire la pluie et le beau temps – littéralement – dans le coin, le Grand Moufti. Dieu (et surtout mes parents!) sait combien j’aime les volcans et combien ils me fascinent. Alors un voyage en Sicile impliquait nécessairement un passage par l’Etna. Forcément. Pour le reste je suivais Mr Papillon les yeux fermés, il m’emmenait où il voulait, mais il fallait que nous allions saluer le Grand Moufti. Les volcans, ça remonte aux conférences « Connaissances du monde » avec Katia et Maurice Krafft lorsque j’avais 8 ou 9 ans. Leurs images m’hypnotisaient, leur passion pour ces torrents de laves et de roches m’impressionnait autant qu’elle me fascinait. Leur décès m’a fait de la peine, et en même temps j’ai toujours aimé l’idée qu’ils soient morts ensemble, en faisant ce qu’ils aimaient le plus au monde… A Java nous

read more La montagne

Roule carrosse!

Vous vous souvenez? J’appelle toutes les voitures « Pépette » (notamment parce que notre GPS s’appelle ainsi :-)). La règle a été respectée en Sicile également, évidemment. Respectée mais nous avons été obligés d’adapter un peu tant notre petit carrosse a été à part. Soyons clairs, la Fiat 500 nouvelle version est un jouet génial. Elle est jolie comme tout, parfaitement adaptée aux petites routes siciliennes, se défend très honorablement sur autoroute… Non en fait elle est géniale sur une autoroute tant elle ressemble à une voiture de dessin animé. On se croirait dans « Cars »! Et voir un pot de yaourt remonter à toute vitesse dans son rétroviseur est une expérience d’une drôlerie folle. A deux, pour une ou deux semaines de vacances c’est le bon format… Nous nous sommes amusés comme des fous. Et l’avons naturellement baptisée Super-Pépette-500. Si vous partez en Italie et que vous êtes un couple, faites vous plaisir et cocher toutes les cases de l’image d’Épinal et

read more Roule carrosse!

Au marché de Syracuse

Je ne suis pas douée pour photographier les scènes de rue, je ne sais pas photographier les gens que je ne connais pas, je ne sais même pas comment leur demander si je peux les photographier. Alors sur les marchés j’en prends plein les yeux, je goûte, je déguste, j’observe, mais je ne prends pas de photos. Oui je suis un boulet (mais je m’en remets :-)) Le marché (ou « mercato » en langage du coin) de Syracuse est réputé. Pour son charme, son atmosphère, la qualité de ses produits, ses couleurs. Il faut aller s’y balader, regarder et sentir les beaux étals, écouter les maraîchers et les vendeurs, goûter peut-être… Et les Papillons vous disent qu’il faut surtout vous arrêter chez un fabuleux fromager – dont la production est faite sur place – pour acheter votre sandwich du déjeuner, un morceau de fromage, ou faire comme nous, vous laisser prendre la main par l’adorable maître des lieux et son épouse

read more Au marché de Syracuse