Big fish

Pour notre déjeuner du dimanche en terre bobo de l’Est parisien j’avais opté pour une tenue hyper cool (et pas très seyante du postérieur), moi la bourgeoise coincée du 17ème (je plaisante!!). Khaki Gap d’amour, un vieux petit pull à empiècement de dentelle de la grande époque Comptoir (souvenez-vous, il y a quelques années la spécialité de Comptoir des Cotonniers c’était le petit pull précieux avec empiècement de dentelle ou de coton plumetis sur le devant. Je les ai collectionnés!!), mes boots rouges d’amour, un petit cuir pour réchauffer tout ça, mon sac à pompons et zouh! nous étions partis. Après notre déjeuner gargantuesque nous sommes partis nous balader dans le parc des Buttes Chaumont que Mr Papillon connaît assez peu. Dommage qu’il soit si loin de notre chez nous, ce parc est l’un de mes préférés, probablement à égalité avec le Jardin de Bagatelle… Un petit tour au belvédère, quelques pas dans le jardin, et nous voilà sur le

read more Big fish

Je raye, tu rayes, elle raye…

Titre à 2 francs (souvenez vous cette monnaie disparue il y a 10 ans) (fermeture de la parenthèse économique) pour l’une de mes tenues chouchoutes de la semaine dernière. Pas de quoi fouettez un chat me direz-vous sauf que la semaine dernière j’ai dû penser à ma tenue du jour… la veille! Beaucoup de boulot oblige, j’ai quitté le nid à l’heure où je mange habituellement ma première cuillère de corn flakes tous les jours. Autant dire à l’heure où mon cerveau ne fonctionne pas encore et où il est indispensable que tout soit prêt et que je n’aie à penser à rien sous peine de catastrophe.

Mes petits souliers rouges

Couleur fétiche dans ma famille s’il en est, je me suis rendu compte que j’avais finalement assez peu de rouge à mettre à mes pieds. 3 paires. Rien si on considère la taille de ma chaussurothèque. De gauche à droite boots Minimarket ; peep-toes Bettega ; babies vernies Madame à Paris Pourtant la toute première de chaussures pour laquelle j’ai eu un coup de cœur était une paire de babies en cuir vernis rouge. J’avais 4 ans et des poussières et visiblement je ne les ai pas beaucoup quittées ces petites chaussures brillantes et tout droit sorties du Magicien d’Oz. 4 ans et des poussières. Dieu sait si elle date mon amour pour les souliers. Des chaussures rouges à 4 ans puis plus rien pendant très longtemps. Du vert, du bleu, du fuchsia, du vert acide, du turquoise, du doré, de l’argenté, l’arc-en-ciel métallisé mais point de rouge. Le terrible manque a été comblé en partie il y a un

read more Mes petits souliers rouges