Rose fané

Il faudra que je vous raconte notre merveilleuse visite au Mont Saint Michel (avec plein d’infos indispensables pour préparer sa visite là-bas dedans!!), mais pour le moment je vais juste vous montrer ma nouvelle marinière d’amour. Le Mont Saint Michel = point de base de la maison Saint James (regardez bien, c’est lui qui figure sur leur logo). Qui dit Saint James dit « filez moi une boutique, viiiiiiiiiiiiiiiiiiite!! » Je suis rentrée chez Saint James à Saint-Malo. J’ai été sage. Nous sommes passés devant la boutique tout près du Mont Saint Michel, j’ai vu cette merveille dans la vitrine, j’ai dit « on s’arrête au retour, je VEUX ma marinière dégradée rose! ». Il nous est arrivé tout plein d’aventures entre le moment où nous sommes passés devant la vitrine et le moment où nous sommes entrés dans la boutique pour que j’essaie mes nouvelles rayures, mais je retiens surtout qu’au moment où nous sommes entrés dans la boutique, Mr Papillon et moi,

read more Rose fané

Pretty bow

Oui, je sais, encore des rayures! Et ce n’est pas près de s’arrêter, une nouvelle marinière est arrivée à la maison la semaine dernière, je vous la présente bientôt 🙂 Là il y a certes des rayures, mais il y a presque tout autant de nœuds. Sur mon épaule. Sur mes souliers. C’est tellement joli un nœud. Si féminin lorsqu’il est de soie ou de velours. Si tentant lorsqu’un pan tombe délicatement et que l’on a très envie de tirer dessus… Marinière Sandro ; jean LTB Jeans ; escarpins Annabel Winship ; bracelet Marie Berthe ; boucles d’oreilles Baccarat Cette tenue n’a absolument rien d’original, mais j’aime le jean brut, bien coupé associé à cette marinière rendue si élégante par son nœud de velours. Et puis les associer aux jolis escarpins d’Annabel est presque naturel pour apporter juste ce qu’il faut de couleur (et quelle couleur!) à la silhouette… Et petit bonus: Adèle Sand organise une vente privée Claudie Pierlot

read more Pretty bow

Stripes!!

Les gens qui fabriquent encore correctement les marinières sont rares. Très rares! C’est quoi fabriquer correctement une marinière? C’est la concevoir avec des fils blancs et des fils de couleurs afin que ses rayures soient teintées dans la masse et non peintes sur un tissu blanc. Cela s’accompagne généralement d’un tissu de coton de bonne qualité, assez épais et à la belle tenue. Mes préférées? Les « Naval II » de Saint James. LA marinière. Mais qu’une marque comme Saint James fasse de belles marinières n’a rien de surprenant, c’est le cœur même de leur métier. Il y a quelques marques qui – de temps en temps – sortent de très jolies marinières, faites dans les règles de l’art: Petit Bateau (dont les marinières en coton bio sont géniales), et Claudie Pierlot. Toutes les marinières signées Claudie Pierlot ne sont pas faites comme il faut, mais celle que je porte sur ces photos est particulièrement réussie! Jolie coupe, bon tissage, belle matière

read more Stripes!!

Holî*

Il est dans l’air, il arrive. Dans les petits matins ensoleillés à la fraicheur encore piquante, dans les débuts de soirées à la jolie lumière, dans les rayons du soleil qui réchauffent suffisamment pour envisager de retirer son blouson. Le printemps arrive, et avec lui des envies de couleurs, de gaité vestimentaire, de fantaisie, de légèreté. D’où le t-shirt rose indien très flashy, que les filles ont appelé Barbie et dont les garçons ont dit qu’il m’allait merveilleusement au teint et mettait de la joie dans le bureau (ahem, les garçons meilleurs juges que les filles quand arrive le rose??). Un super classique ce t-shirt, décliné à l’infini et dans de multiples coloris par les équipes Claudie Pierlot, une petite chose toute simple, en lin, qu’on enfile sans réfléchir et qui va avec n’importe quoi ou presque. T-shirt & ballerines Claudie Pierlot ; jean LTB ; boucles d’oreille from Singapore ; vernis « Tangerine » Essie Le détail qui « tue », les petits

read more Holî*

Toute floue

Ah bah bravo!! Well done, chapeau bas, vive les photos totalement foirées! Voilà ce qui arrive lorsque l’on fait ses photos à moitié réveillée et avec les yeux pas encore tout à fait en face des trous. C’était mon état vendredi matin. Seules les photos de détails valent quelque chose! Sweat lurex Vanessa Bruno ; jean LTB ; escarpins KG ; collier Adeline Affre ; vernis Essie « Size matters » ; Pikachu de chaton Rien de neuf dans cette tenue, que du vieux, facile et confortable. Seul « effort » remarquable: mes mignonnes chaussures à nœuds (aka les Balibulle puisque c’est à Charlotte que je les dois) et mon collier en cristal. Punaise, même les chaussures sont mises n’importe comment. High time I stop whisky for breakfast 🙂