IMG_8205

Week-end de rentrée à Saint-Petersbourg

[Je suis très en retard dans le traitement de mes photos du Portugal, du coup je vous emmène en Russie en attendant]

La vieille du départ je disais à qui voulait l’entendre que je n’avais pas envie de partir: les prévisions météo n’étaient pas bonnes (alors que c’était le plein été et la canicule à Paris), ce week-end impliquait un réveil à 3h30 du matin et surtout le rassemblement des documents pour notre demande de visas* m’avait littéralement dégoûtée de cette perspective de voyage.

Mais vendredi à 3h30 j’étais en forme malgré mon heure trente de sommeil et j’étais impatiente de partir et découvrir Saint Petersbourg. Notre chauffeur de taxi était adorable et aux petits soins, les équipes de l’aéroport qui commençaient leur journée disponibles et gentilles, exactement ce qu’il fallait pour compenser notre manque de sommeil.

L’offre de Voyage Privé était très bien: vols assurés par la Lufthansa, séjour au Corinthia, l’un des meilleurs hôtels de la ville, idéalement situé sur la perspective Nevski. Notre escale à Francfort a été très courte et à 14h nous étions installés à l’hôtel et avions tout l’après-midi pour faire connaissance avec Saint Petersbourg.

Les prévisions de BBC Weather sont exactes et très précises pour la ville: il fait beau, de généreuses éclaircies et une petite vingtaine de degrés… Très loin de la canicule parisienne. Nous supportons pulls et vestes. Une averse en fin d’après-midi justifiera le remplacement de mon vieux parapluie Monoprix cassé par une version avec matriochka qui m’amuse beaucoup.

Évidemment notre première promenade est pour l’Ermitage et les quais de la Neva, il est impossible de résister à l’appel du palais mythique. Notre hôtel étant situé aux deux tiers de la perspective Nevski notre chemin passe devant un nombre important de monuments remarquables: Notre Dame de Kazan, le monument à Catherine II, le Gostiny dvor (une grande galerie marchande aux belles arcades), le magazin Elisseïevski, avant de déboucher sur la place du palais, l’amirauté et le grand palais vert. Toutes les dimensions sont impressionnantes par rapport à celles que nous connaissons en Europe. En cela Saint Petersbourg me rappelle Moscou. Mais la comparaison s’arrête là, les deux villes n’ont – à mes yeux en tout cas – rien en commun.

Il fait beau et doux, il y a donc beaucoup de monde dehors et les gens ont l’air heureux, ce qui fait du bien à voir.  Nous continuons notre promenade dans ce grand quartier, poussant nos pas jusqu’à l’église Saint Sauveur sur le Sang Versé et nous mettons en quête d’un endroit où manger un morceau car entre notre réveil très matinal et les snacs dans les avions, nous n’avons rien mangé de consistant depuis la vieille.

Dans l’avion nous avons relevé quelques adresses dans notre guide**, adresses que j’ai reportées sur mon appli Mapstr*** dès que nous sommes arrivés à Francfort et j’ai eu une heure de wifi. Faute de trouver le café que j’avais en tête du côté de  l’église Saint Sauveur nous nous sommes rabattus sur le Café Littéraire dont la vitrine un peu kitsch (voire effrayante avec ses drôles de figurines pas du meilleur gout) ne m’inspirais pas plus que ça. C’est clairement une adresse touristique mais qui mérite une visite.

Le morse (un jus d’airelles rouges, baie voisine de notre canneberge) maison y est délicieux, et la salade Olivier légère et croquante comme il faut et la meilleure dégustée pendant notre séjour. Mr Papillon s’est régalé d’un assortiment de poissons et caviar rouge et nous avons tous les deux adoré notre pomme au four à la Dostoievski (il paraît que c’était l’un de ses plats favoris). Servie ultra adorable et plein d’humour (jamais vu ça à Moscou!), vaisselle ravissante et décor rétro. Nous avons beaucoup apprécié notre premier repas russe!

Nous sommes rentrés assez tôt à l’hôtel, Mr Papillon pour bouquiner et dormir, moi pour envoyer quelques e-mails très importants et urgents, et dormir.

__________________________________

Café Littéraire
Nevski Prospekt 5

Hotel Corinthia
Nevski Prospekt 57

__________________________________

* Si vous réservez un voyage en Russie avec Voyage Privé commencez à les harceler pour obtenir votre lettre d’invitation et le voucher de l’hôtel visés par le gouvernement russe dès le premier jour, cela vous prendra des semaines et de longues séances au téléphone avec leur service client (payantes, les séances) de les avoir. Si vous souscrivez une assurance voyage chez eux, harcelez les aussi pour obtenir des attestations originales tamponnées et signées de frais, la Russie les exigeant impérativement.
Si vous pouvez vous permettre d’ajouter 50€ aux 60 de je demandés pour le visa, passez par Rapide Visa pour obtenir le votre. Mon entreprise fait appel à eux pour nos visas business, nous les avons utilisés cette fois-ci pour les nôtres car les délais d’obtention étaient trop courts, leur service est impeccable, et nous avons eu nos visas en 7 jours ouvrés.

** Nous avons acheté et emporté le guide Cartoville et le Guide Bleu, tous les deux aux éditions Gallimard. De bons guides, mais lesquels il manque toujours plein d’informations pratiques et qui me font donc regretter le Routard qui contient certes moins d’infos culturelles (et encore…) mais liste toutes les infos pratiques sur les musées, les restos, etc. Et les cartes du Cartoville ont visiblement été un peu « condensées », ce qui nous a fait nous perdre dans certains coins.

*** Cette app est géniale. J’ai eu quelques problèmes de cache pendant notre séjour empêchant la carte de se charger, mais j’ai toujours pu accéder à mes adresses. Je la recommande chaleureusement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s