IMG_4626

Les femmes de ma vie

Nous sommes un samedi après-midi et je sors de l’appartement de l’une de mes plus proches amies.

En descendant la rue qui m’amène vers le métro je me dis que cela fait 3 jours que je passe du temps avec des femmes qui comptent infiniment dans ma vie, des âmes sœurs, des amies qui sont des piliers dans mon existence.
Nos vies sont très différentes, nos parcours également, mais nous partageons des piliers communs.

Elles sont évidemment intelligentes, cultivées, curieuses, très curieuses même. Mais je crois que surtout ce qu’elles partagent c’est leur autonomie, leur force.
Il faut frapper fort pour les faire tomber, elles se relèvent vite, donnent un coup de menton élégant, mais bien réel. Non, il en faudra plus pour les voir abattues ou rendre les armes.
Cela ne veut pas dire qu’elles manquent de sensibilité ou d’empathie. Il suffit de les sentir quand elles vous prennent dans leurs bras ou les entendre rire des choses les plus absurdes pour voir leur sensibilité.
Mes femmes préférées sont sensibles et fortes. Elles tiennent à leurs familles et amis comme à la prunelle de leurs yeux mais avancent dans leur existence les yeux grands ouverts, solides.

Elles transmettent une énergie positive et tendre.
J’ai autant envie de prendre soin d’elle et de m’assurer qu’elles savent combien je tiens à elle, qu’elles m’aident à avancer dans ma propre existence.
Je me suis refait cette réflexion dimanche après-midi en découvrant le drame d’Orlando, juste après un brunch avec 2 autres femmes inspirantes, brunch gai, joyeux, où nous sommes passés de la difficulté d’accompagner des adolescents à la beauté des bijoux Tiffany’s, en faisant une escale sur ce que parler devant 300 personnes veut dire et demande comme préparation et audace.

Cette attirance et cet amour pour les femmes fortes ne sont sans doute pas étrangers aux femmes qui m’ont éduquée et m’ont vue grandir, on pourrait dire que j’ai de qui tenir, et que forcément les femmes qui m’inspirent et m’accompagnent ont des points communs avec ma mère, mes grands-mères et mes tantes.
Et puis sans surprise j’ai épousé un homme qui aime et admire les femmes  qui avancent sur leur chemin d’un pas décidé, la tête haute et un grand sourire aux lèvres.

Je vous aime fort les filles.

Une réflexion sur “Les femmes de ma vie

  1. Merci pour ce magnifique billet! En cette période où les droits et les libertés des femmes de disposer de leur corps et de leur vie sont remis en question par certains cela m a fait un bien fou ☺

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s