image

Vu, lu, entendu #3

C’est la rentrée, alors voici ma petite sélection de podcasts qui m’accompagnent quotidiennement.
Je suis assez frappée avec la radio et mes podcasts, ils m’accompagnent toute la journée, dans les transports, lorsque je fais quelque chose de routinier au boulot, à la maison lorsque je cuisine, prend ma douche, fais du ménage, me peins les ongles, prépare mes billets de blog… Je suis une enfant de la radio – de France Inter essentiellement – et cela se voit dans mes habitudes d’adulte.

Les indispensables que j’écoute depuis des années, quelle que soit leur émission:

Un jour dans le monde

Nicolas Demorand… qu’en dire? Que j’ai été en deuil lorsqu’il a passé les rênes de la matinale d’Inter à Patrick Cohen (que j’aime beaucoup).
Oui, ça date, Nicolas Demorand accompagne mes journées depuis trèèèèèès longtemps (et encore plus maintenant grâce à Twitter! Vive les journalistes connectés!!).
Cet été j’ai écouté et adoré son Homo Numericus, passionnante émission sur l’homme du XXIème siècle et son meilleur ami, je veux dire son smartphone.
Tous les jours du lundi au vendredi il anime « Un jour dans le monde », qui permet de prendre le pouls de la planète, de son actualité.
L’émission permet d’entendre les différents correspondants de Radio France, d’écouter des spécialistes de tous horizons.  C’est extrêmement enrichissant et passionnant.
C’est la 2ème saison de cette émission, je n’en loupe aucune (oui je suis une groupie🙂 ).

Géopolotique
Je ne sais pas depuis quand Bernard Guetta (le demi-frère de l’autre Guetta) tient cette chronique, mais je l’impression que je l’ai toujours entendue et écoutée.
Mr Papillon n’est pas forcément très fan, mais il y a droit tous les matins à 8h19. J’ai besoin de ces explications sur la situation internationale, j’ai besoin des occasionnels coups de gueule ou bouffées d’espoir de Bernard Guetta sur la situation de notre monde.
Et depuis qu’Un jour dans le monde existe, c’est la meilleure introduction possible.

Affaires sensibles
Affaires Sensibles, son docu-fiction hebdomadaire, la narration de Fabrice Drouelle.
Ma découverte de l’année dernière, un coup de cœur immédiat. J’ai réécouté toutes les rediffusions de cet été avec le même plaisir qu’à la première écoute.
L’émission prend du recul sur les « affaires sensibles » de ces 50 dernières années et nous les raconte, avec contexte et explications. Génial à écouter, hyper instructif et éclairant sur notre actualité.
Un « must listen to »!

ca peut pas faire de mal
La voix de Guillaume Gallienne. Le talent de Guillaume Gallienne.
Si vous voulez une piqûre d’excellente littérature régulière, cette émission et ses archives qui courent sur 4 ou 5 ans sont pour vous.
Si j’ai eu une journée un peu difficile, écouter Guillaume Gallienne lire du Zola, Hugo ou du Lydie Salvayre avec elle me fait un bien fou.
Un bonheur du samedi en fin d’après-midi.
Je vous recommande également l’Été avec Victor Hugo, j’ai adoré cette jolie pastille radiophonique!

Les chroniques de Charline Vanhoenacker, Sophia Aram et François Morel.
Parce rien de tel qu’un excellent prisme belge pour observer notre société et nos hommes politiques, parce que nous aurons toujours besoin d’humour piquant et gourmand et enfin parce que j’ai personnellement besoin de me faire piéger et retrouver émue aux larmes par un poète qui sait aussi me faire mourir de rire.

Je pleure encore la fin d’Eclectik, la géniale rencontre dominicale de Rebecca Manzoni avec des artistes, chez eux, et sa célèbre minute de solitude.
Depuis deux saisons j’ai une petite dose de Rebecca Manzoni tous les matins grâce à Pop & co du lundi au jeudi et Tube & co le vendredi matin, mais c’est toujours trop court!
si vous aimez (beaucoup) la musique, le cinéma et les tubes que tout le monde fredonne, ces chroniques sont pour vous!

Les nouveautés de cette saison, par des journalistes ou producteurs que j’aime et suit depuis des années:

L oeil du tigre
Philippe Collin et Xavier Mauduit rentrent dans la même catégorie que Nicolas Demorand: mes voix préférées.
Je les suis depuis La Panique au Mangin Palace jusqu’à leurs quotidiennes puis leur chronique américaine jubilatoire.
Cette saison ils reviennent avec L’Oeil du Tigre et du sport. A priori moins ma tasse de thé mais comme c’est toujours aussi intelligent, éclectique et drôle, ça prend et marche toujours.
J’ai eu un peu peur à l’annonce de l’émission car le duo avait disparu et on ne parlait que de Collin. Collin sans Mauduit ce n’est plus la même chose. Mais tout va bien, Xavier Mauduit est bien là, avec une chronique érudite, comme il sait si bien les écrire.

Autant en emporte l'histoire
Stéphanie Duncan a animé pendant deux saisons une excellente émission sur l’histoire des femmes et du féminisme. J’ai été très triste de voir l’émission absente de la grille de rentrée.
Stéphanie Duncan revient cette année dans un genre radiophonique qu’elle connaît et maîtrise très bien: la fiction historique.
Elle a en effet travaillé pendant plusieurs années sur « Au fil de l’histoire« , une émission de Patrick Liégibel qui retraçait par la fiction quelques épisodes historiques. Je me souviens avoir religieusement podcasté et écouté cette émission jusqu’à son arrêt l’année dernière.
La fiction radiophonique est un format que j’adore. Relatez-moi un évènement historique sous forme d’une fiction et je suis séduite.

France Culture en produit beaucoup, je vais donc aller fouiller dans leurs podcasts et partagerai ce que j’aurai écouté de bien.

imagePour finir avec cette sélection podcast, une trouvaille très ovniesque que je dois à Géraldine: « Serial« .
Un brillant podcast américain qui raconte la recherche d’une journaliste sur un meurtre perpétré à Baltimore en 1999.
Je dis ovni car il s’agit d’un cas bien réel, mais relaté à la façon d’une fiction. C’est particulier, on veut avancer dans l’écoute et savoir comme dans n’importe quel bon roman, et en même temps il s’agit du monde bien réel, il y a un homme en prison depuis 15 ans dans cette affaire. Et puis le fait d’écouter cette histoire en Anglais accentue probablement l’effet de distance et d’exotisme.
C’est extrêmement bien fait, j’adore la voix et le ton de Sarah Koening.
Il y aura une saison 2… j’ai hâte!

2 réflexions sur “Vu, lu, entendu #3

  1. Enfant de la radio, ne possédant pas de tv, j’ai les mêmes références que vous, j’ajouterai pour ma part les billets de Nicole Ferroni et l’émission du Dimanche » on va déguster » .
    (Mais tout de même, la matinale commence à m’irriter…)

  2. Bonsoir,
    Merci pour ces inspirations. Je ne suis pas une enfant de la radio, plutôt une immigrée qui a adopté ces pratiques. Je suis aussi toujours en quête de nouveaux podcasts, et je viens de bien remplir mon petit panier numérique grâce à toi. J’ai découvert Affaires sensibles, que je ne connaissais pas, c’est génial! Je me suis régalée avec celui sur Foucault. Afin de compléter tes vagabondages, je te recommande aussi La vie est un Je, animé par Daphné Roulier aux textes ciselés, le Masque et la Plume, immense classique, Les Nouveaux chemins de la Connaissance, présentés par Adèle Van Reth, et l’Esprit Public, orienté sur les grands sujets économiques et politiques qui traversent le monde, le tout sur France Inter et France Culture.
    Bonne écoute

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s