image

Dans un train pour Moscou

Il est 21h, Zooey Deschanel susurre « Stay awhile » à mes oreilles pendant que je regarde la campagne qui s’étend entre Iaroslavl et Moscou défiler devant mes yeux.
Des bouleaux, des sapins, des forêts d’arbres que je ne connais pas, des fleurs que je n’ai pas le temps de reconnaître. Pendant ce temps-là le soleil se couche dans un ciel parfait d’été.

Dieu sait si je suis fatiguée, le train de 7:30 ce matin a méchamment malmené mon sommeil déjà en souffrance. Fichu décalage horaire en mousse (1 heure!), mais vers l’Est.

Ce pays n’a rien de commun avec la France ou l’Europe, mais ici aussi les nuages s’habillent de rose et prennent des allures de barbe à papa géantes dans le ciel du soir.
Et ici aussi j’aime prendre le train. Même s’il est lent (4h pour faire 200 km), même s’il nous secoue parfois violemment et ne fait pas de bien à mon dos encore sensible.

De Moscou je n’aurai de nouveau vu que la Place Rouge et le quartier des touristes et des très riches, alors je savoure cette escapade jusqu’à Iaroslavl qui me permet de voir autre chose. Des hameaux, des villages, quelques jardins potagers, une banlieue plus cossue, et puis des arbres. Plein d’arbres. Il a l’air beau ce pays, il faudra revenir, prendre le temps.

Entre Iaroslavl et Moscou, le 25 juin 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s