Carte postale new-yorkaise : At the Met

image

Ça n’a pas manqué: vendredi à 20:30 j’étais couchée. Épuisée.
Une journée entière à arpenter les cloîtres puis les couloirs du Met ont eu raison de mon énergie, KO par excès de musée!

Le Met est comme le Louvre, il faut prévoir plusieurs jours pour être capable de le visiter en entier. Il y a tout dans ce musée: le monde entier et quasi toutes les époques.
Forcément on ne sait plus où donner de la tête ni dans quelle direction aller lorsqu’on arrive à une intersection de couloirs.
Ce musée est évidemment un des « must see » de la ville, comme l’Ermitage à Saint-Petersbourg (j’en rêve de celui-ci!) ou le Louvre à Paris. Et ne pas oublier d’y ajouter la visite des cloîtres au Nord de Manhattan, l’endroit et les collections sont assez scotchantes.

<The Cloisters – cliquez sur l’une des photos pour ouvrir la galerie et voir les images en grand>

Disons-le tout de suite, j’ai passé la journée à m’interroger sur la provenance de certaines pièces – et quand je dis pièce je parle aussi de pièces entières venant de châteaux français, italiens et britanniques – qui donnent soudain l’impression comme l’a dit très justement Mr Papillon que le reste du monde a disparu et qu’il n’en subsiste que ce qui est présenté au Met.
La France n’a plus et ne sais plus conserver ses cloîtres, églises et châteaux si on la regarde à travers le prisme de ce gigantesque et incroyable musée.
Comment du mobilier ayant appartenu à la chambre de Louis XIV ou des vitraux de la cathédrale de Rouen peuvent-il se retrouver ici?
Je sais que cela pose aussi la question de ce bel obélisque installé place de la Concorde, je le sais et je comprends très bien que des Égyptiens puissent en être fâchés. Pour la première fois je prends conscience du sujet et je reste très dubitative.

<La collection égyptienne>

Disperser des monuments et des œuvres afin de les préserver de la destruction comme ce fut le cas du temple de Bendur, je comprends complètement, mais emporter des pièces entières de châteaux qui sont très manifestement en bon état et installées dans un pays qui protège son patrimoine (enfin, pas si bien manifestement…), c’est moins facile à comprendre.
J’en conclus que le nobliaux français un peu désargenté n’est pas difficile à convaincre et son mobilier pas bien cher vu la quantité de pièces et objets présentés.

<En vrac les trésors japonais, la peinture française des XIX-XXèmes, les chefs d’oeuvres hollandais du XVIème, l’armure d’Henri VIII, bambi en perles de verre>

Reste que ce musée est passionnant, que leur collection d’œuvres impressionnistes et de sculptures françaises de la fin du XIXème est sublime et que rien que pour cela il faut aller y faire un tour.
J’ai adoré l’aile américaine avec ses sublimes fenêtres de Louis Comfort Tiffany et son atelier, et le salon de Frank Lloyd Wright au style impeccable.
L’aile égyptienne est d’une richesse inouïe. Cela fait longtemps que je n’ai pas été visiter celle du Louvre, mais dans mon souvenir elle est beaucoup moins riche.
Le trésor inca est totalement hallucinant. Les Espagnols n’ont pas réussi à tout piller et fondre, et le peu qu’il reste est incroyable à voir. Quand nos amis manquaient d’or ils travaillaient l’argent de manière tout aussi bluffante. Par contre le concept du « couteau de cérémonie » est assez glaçant quand on se souvient de ce à quoi il servait.

<Le trésor Inca>

 

<L’aile américaine>

Et puis bien sûr il faut monter sur la fameuse terrasse où les new-yorkais viennent pour prendre un verre tant la vue sur Central Park est originale et magique. Soudain nous flottons sur les arbres…

4 réflexions sur “Carte postale new-yorkaise : At the Met

  1. J’ai ADORÉ l’aile américaine !!! Un enchantement que de déambuler dans ces pièces magnifiques ! (j’ai d’ailleurs découvert qu’il existe dans l’Upper East Side une maison dans cet esprit que l’on peut visiter, mais pas eu le temps, ce sera pour la prochaine fois ! ;-)) Et malheureusement , en mars la terrasse n’était pas ouverte ! 😦

  2. J’ai beaucoup aimé le Met aussi… Trop peu de temps passé à mon goût, mais mes neveux étaient encore petits, et même s’ils se sont montrés intéressés, à cet âge, c’est difficile de rester concentrés plusieurs heures. Voyager en grande famille a ses avantages mais aussi ses inconvénients ;-). Nous avions exploré à fond l’aile égyptienne, et, à mon grand regret, survolé à toute allure l’aile américaine.

  3. La première fois que je suis allée aux Etats-Unis, en voyant les magnifiques collections d’art européen pré-Révolution française à Washington, j’étais mal à l’aise. J’avais l’impression que ces tableaux n’étaient pas à leur place, qu’ils auraient dû rester en Europe. Quant au musée des Cloîtres, c’est indéniablement une réussite, notamment le site superbe (j’y suis allée en car ordinaire de la ville de NYC et on traverse le Harlem noir, puis le Harlem espagnol où on n’avait pas du tout du tout envie de s’arrêter).. Pour répondre à ta question, je connais le cas d’au moins une statue « disparue » d’une église pendant la 1ère Guerre mondiale qui se retrouve en 1921 aux mains de marchands d’art newyorkais qui en ont fait don à ce musée. Alors, acquisitions légales, oui, mais vendeurs d’origine pas tous honnêtes, du moins pendant les périodes de guerre.
    Mieux vaut voir aux Etats-Unis les oeuvres américaines qu’on voit peu en France.

  4. A chacune de mes visites au MET je me suis fait la remarque sur les pièces européennes exposées aux Etats Unis j’ai fini par me dire comme l’écrit précédemment Colette que mieux valait les voir mises en valeur aux Etats-Unis que pas du tout. D’ailleurs, si je puis me permettre une petite note people, j’ai lu quelque part que la belle Amal Clooney travaillait actuellement sur un contentieux de cet ordre entre un le British Museum et l’état hellenique au sujet de frises du Parthénon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s