Le Faiseur et le magicien

20140402-224504.jpg

Vous le savez je suis membre depuis quelques années maintenant du fan club presque officiel d’Emmanuel Demarcy-Mota, le brillant directeur du Théâtre de la Ville (dont je suis membre du fan club depuis plus longtemps encore).

La conséquence est que depuis que j’ai repris la concoction de notre abonnement annuel je ne me pose pas de question: je prends toujours des places pour la pièce mise en scène par Demarcy-Mota, c’est la garantie quasi assurée d’une œuvre moderne, intelligente et brillante.

Ça n’a pas manqué cette année, Holly, Cécile et moi sommes ressorties enthousiasmées par son « Faiseur« .
Mieux, Demarcy-Mota a réussi à obtenir un silence presque parfait d’une classe de collégiens venus voir la pièce avec leur enseignant.
Comme le dit très justement Cécile qui en sait quelque chose puisqu’elle enseigne: c’est peut-être même le meilleur moyen de mesurer la qualité de la pièce, de ses comédiens et de sa mise en scène.

La troupe est celle du Théâtre de la Ville avec qui Emmanuel Demarcy-Mota travaille habituellement.
Comme à chaque fois que nous les retrouvons, ils sont bons, très bons même.

La prouesse de Demarcy-Mota est de prendre une pièce peu connue de Balzac pour en faire un spectacle où les mots du brillant auteur du XIXeme deviennent modernes et ne cessent de nous mettre notre actualité sous le nez.
Car il est question de dette dans cette histoire. De la dette de Mr Mercadet et de comment se dernier se débrouille pour toujours continuer à faire des affaires.

La situation de Mr Mercadet évolué sans cesse, n’est qu’instabilité, oscillant d’un extrême à l’autre…. Au même rythme que l’incroyable décor voulu par Demarcy-Mota.
Les comédiens en plus de devoir jouer sur le fil de la tragédie et de la comédie doivent aussi être de sacrés équilibristes pour évoluer sur un plateau qui joue les montagnes russes.

Entre ce décor incroyable et les reprises par la troupe de quelques chansons à fort pouvoir monétaire des Pink Floyd ou Abba, les spectateurs sont surpris et conquis. On guette sans cesse la prochaine trouvaille du génial metteur en scène et de sa troupe de funambules.

Brillant, très intelligent, drôle… À voir absolument cette saison ou la saison prochaine je l’espère, plus aux Abbesses mais Place du Châtelet cette fois, cette pièce mérite la grande salle!

_______________________________
Le Faiseur
Théâtre des Abbesses
Jusqu’au 12 Avril 2014

Une réflexion sur “Le Faiseur et le magicien

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s