Sans sucre

IMGP0168

Ne me demandez pas comment cela s’est passé, je n’en sais trop rien moi même.
Moi le bec sucré devant l’éternel, le morceau de sucre dans chaque tasse de boisson chaude, je suis en train d’arrêter le sucre.

Ça a probablement commencé avec le remplacement du sucre dans mon thé matinal et dans mes multiples boissons chaudes au bureau par du sirop d’agave.
Ça sucre moins, se dose mieux, ne trouble pas le goût du thé comme le fait le sucre. Je n’arrive pas encore à l’utiliser en pâtisserie mais j’aime bien le sucre d’agave pour sucrer une boisson.

Et puis petit à petit j’ai oublié de sucrer mes boissons chaudes parfumées, mon café s’il est accompagné d’un chocolat ou d’un petit biscuit ou mon café « rigolo » (un latte ou un cappuccino) si je mets des poussières de cacao amer sur le dessus.
Je ne supporte toujours pas l’amertume de mon English Breakfast tel quel, il lui faut toujours son nuage de lait et sa goutte de sirop d’agave, mais Marco Polo, Pleine Lune ou ma Be Cool adorés sont dorénavant bus natures.

Ce changement d’habitude s’est fait tout seul, sans effort particulier de ma part.
Peut-être est-ce simplement le fait d’arrêter de consommer du sucre de canne qui a permis à mon corps de s’en désintoxiquer et de se sevrer petit à petit. Je ne sais pas, mais je suis étonnée et plutôt contente de ce changement, on nous répète assez que l’excès de sucre est mauvais pour notre cher organisme.

Vous noterez que je n’ai pas prévu pareil exercice avec le beurre salé, le fromage ou le chocolat, je reste une femme très saine d’esprit (et de papilles) 😉

Une réflexion sur “Sans sucre

  1. J’ai commencé la thé avec 2 sucres, puis 1, puis aucun et je le trouve tellement meilleur, c’est comme s’il avait gagné en pureté, en revanche un thé un peu fort comme earl grey bien infusé passe bien mieux avec un peu de sucre. Pour le fromage, le beurre salé, le chocolat ne change rien, faut pas tout bouleversé d’un coup. C’est comme si d’un seul coup tu mettais du vernis transparent TOUT le temps et c’est tout, t’imagines le choc, ce serait plus vraiment toi. Tu vois ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s