Bright star

J’emprunte ce titre au sublime poème de John Keats et au film de Jane Campion découvert il y a peu et aimé, très aimé.
J’aime la photographie de Jane Campion, son sens des lumières et des palettes de couleurs dans ses images, la douceur passionnée de ses personnages, les mots sublimes de John Keats.
Je suis une incurable romantique, j’aime ces Amoureux fous et flamboyants que même la mort ne parvient à séparer. Ils existent encore aujourd’hui et sont une source de rêve et d’inspiration…

Bright star très prosaïquement pour cette veste étoilée, celle de cette campagne de pub qui nous a mis à toutes ou presque des petites étoiles dans les yeux.

J’aimerais la porter aussi bien que leur modèle, mais je ne suis qu’une femme normale et je la porte à ma manière.

En vrai elle est meilleure copine avec mon bon vieux Current/Elliot tout destroy avec lequel je l’ai porté la première fois.
Sa coupe plus droite lui convient mieux.

Il reste que cette veste est divine avec sa soie et ses petites étoiles.
Que nous sommes faibles face à un bout de chiffon poétique…

En parlant de poésie, le merveilleux poème de Keats et sa traduction…

Bright Star

Bright star, would I were steadfast as thou art —
Not in lone splendour hung aloft the night
And watching, with eternal lids apart,
Like Nature’s patient, sleepless Eremite,
The moving waters at their priestlike task
Of pure ablution round earth’s human shores,
Or gazing on the new soft-fallen mask
Of snow upon the mountains and the moors —
No — yet still stedfast, still unchangeable,
Pillow’d upon my fair love’s ripening breast,
To feel for ever its soft swell and fall,
Awake for ever in a sweet unrest,
Still, still to hear her tender-taken breath,
And so live ever — or else swoon to death.

« Brillante étoile ! Que ne suis-je comme toi immuable,
Non seul dans la splendeur tout en haut de la nuit,
Observant, paupières éternelles ouvertes,
De la nature patient ermite sans sommeil,
Les eaux mouvantes dans leur tâche rituelle,
Purifier les rivages de l’homme sur la terre,
Ou fixant le nouveau léger masque jeté
De la neige sur les montagnes et les landes-
Non-mais toujours immuable, toujours inchangé,
Reposant sur le beau sein mûri de mon amour,
Sentir toujours son lent soulèvement,
Toujours en éveil dans un trouble exquis,
Encore son souffle entendre, tendrement repris,
Et vivre ainsi toujours-ou défaillir dans la mort. »

 ♬ Gnossiennes n°1 ♬

9 réflexions sur “Bright star

  1. Quand je pense qu’en 1987-88 je faisais des commentaires composés en anglais sur des poèmes de Keats… Mon niveau d’Anglais n’est plus le même!! mais je trouve tjs ça aussi beau… Du camel de ces CDC, j’en profite pour te glisser que je vais tenter ça:

    ben ouais, ça manquait d’escarpins camel dans mon shoesing (je sais, j’ai pas choisi les moins chers…. ni les moins snobs…)

  2. J’aime bien ta veste je trouve ça jute dommage que tu la porte avec ce jean là puisqu’elle est déjà large, du coup ça te tasse un peu, ou alors avec des talons.

    En tout cas elle est très belle

  3. Quand j’ai vu le titre, j’ai cru que tu allais surtout nous parler de ce splendide film !
    (film qui m’a transformé en madeleine dans la salle de cinéma, surtout à la fin… ma mère voulait absolument que je me calme…)

    Très jolie veste 🙂

    Sinon, je suis jalouse de tes Repetto 😛 (même si tu ne les montres pas ici, mais il fallait que ça sorte ^^)
    Faut que je me trouve des Clarks Unstructured camel, tiens !

    • J’ai adoré ce film et c’est bien à lui et au poème que j’ai volé le titre 🙂
      Moi aussi j’ai fini en larmes, complètement émue par le chagrin de Fanny, tellement juste et vrai. Mr Papillon ne savait plus comment me consoler 🙂
      Ton cri du cœur sur les Repetto m’a bien fait rire, je connais ce sentiment 😉
      Mais que sont donc ces Clarks??? Faut que j’aille voir ça de plus près. Voilà, bravo, tu m’as mis la puce à l’oreille!

      • Clarks, c’est une marque anglaise de chaussures connue pour ses Desert Boots (des bottines à semelle de crèpe) Mais, depuis, elle propose plein de jolis modèles (et avec les demi-pointures) qui sont très confortables.

        Les Unstructured, c’est une de leurs gammes qui peut te paraître un peu « petite fille » ou « mamie », mais ce sont les seules chaussures qui ne me fassent pas mal aux pieds (je suis incapable de mettre des talons de plus de 4cm et des ballerines – talons trop plats pour moi et au final, cela correspond à mon style vestimentaire) : le modèle que j’ai envie qu’ils fassent en camel : http://www.clarks.fr/find/department-is-women/technologies-is-unstructured/product-is-20342988

        Sinon, voici la gamme plus féminine : http://www.clarks.fr/femme

        Ils ont une boutique à St Placide ou à Sébastopol pour info 😉

        Pour Bright Star, j’ai le DVD et je n’ose pas le regarder tellement je crains les réactions des voisins en m’entendant pleurer à la fin…

        Pour Repetto, c’est malheureusement que mon pied est récalcitrant à tout talon de moins de 1,5-2cm et que j’ai une manière de marcher qui fait que je bousille systématiquement les talons de mes chaussures.
        Seules les semelles des Clarks Unstructured ont résisté pour le moment…

        • Je ne connaissais que leur desert boots en effet (je regrette encore de ne pas avoir acheté l’une des paires collector de l’année dernière), je ne connaissais pas le reste de leur collection.
          Très sportswear et plus que ce que je ne porte certes, mais ils ont de jolis modèles et le confort du pied n’a pas de prix. Si on les pieds un peu sensibles il faut en prendre le plus grand soin, ils sont trop précieux. C’est top d’avoir trouvé la marque (et une chouette marque en plus) qui fait des choses qui te vont et sont confortables 😉

  4. Juste un petit commentaire 1 mois après pour dire que moi aussi j’ai été bouleversée par ce film… et que comme l’héroïne je suis tombée amoureuse petit à petit tout au long du film.. une merveille !! Inutile de dire que comme vous je pleurais à la fin !! 🙂
    En tout cas je viens de découvrir ton blog et j’aime beaucoup ! 🙂 Tes fringues et ton côté naturel et surtout ton chat :))

    • C’est toujours un plaisir de savoir que l’on a partagé l’émotion autour d’une oeuvre. Rien qu’en repensant à la délicatesse de ce film je retrouve cette émotion!
      Merci beaucoup pour cet adorable commentaire sur mon aire de jeu comme je l’appelle. Et je transmets un câlin à miss Shali qui aime toujours recevoir des compliments (petit chat gaté!) 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s