Jolie Madeleine

Les filles et leurs sacs à main. Une grande histoire d’amour fusionnel.

Même pour moi qui suis plutôt orientée chaussures (si, si, je vous assure).
Sans mon sac point de salut, je me sens à poil, toute nue, limite perdue. Même si j’adore partir en balade le dimanche les mains dans les poches.

La plupart de mes sacs ont une petite histoire: le grand porté-main Longchamp rouge cadeau de rupture (il y a trèèèèès longtemps) ; le 24h Darel en agneau-doux-comme-des-fesses-de-bébé pour fêter une promotion ; le cabas Stéphane Kélian pour ne jamais oublier cette maison fabuleuse ; le coup de cœur pour l’immense cabas vert Balianse, les coups de foudre pour les créations de Florence Le Maux (ne les cherchez plus en boutique, Florence a arrêté la création de sacs – surveillez les ventes privées par contre, il y en a encore à attraper!)…

Un peu comme mes chaussures finalement.

Et puis un jour c’est Géraldine – notre Punky nationale – qui a annoncé qu’elle se lançait avec son amie Marie. Et la petite Madeleine est née.

La première fois que Géraldine l’a présentée officiellement, je me souviens avoir craqué pour son intérieur à rayures, ses taille et forme hyper pratiques, son petit coté transformiste en 4 secondes et ses couleurs vitaminées.

Miss Madeleine Coquelicot est entrée dans mon dressing très peu de temps après.

Je l’ai tellement utilisée qu’il faut que  je nettoie l’arrière du sac qui a quelques traces noires d’avoir trop frotté sur mes vêtements!

Quelques mois plus tard, au tour de Miss Madeleine Green-léo d’arriver.  Je l’ai vue, je l’ai voulue.
Ce sac est fabuleux pour casser mon style classique et réveiller n’importe quelle tenue. Et comme il est petit il reste hyper chou et adorable.

On m’arrêtait parfois dans la rue ou le métro pour Miss Coquelicot, là ça a été un petit festival!

Puis est arrivée Dame Tabac.
La petite Madeleine peut aller prendre le thé chez La Fée, elle est prête: toujours sa forme impeccable, un cuir divin et une couleur sage et classique juste ce qu’il faut. Bon, Shali lui a fait une mini-balafre histoire de faire ressortir son côté pirate. Et pareil sur sa 2-pattes (c’est moi ça), elle m’a fait un bisous sur la joue avec ses dents, j’ai adoré.

Dernière arrivée à la maison: Madeleine version Ba&sh. Rouge et léopird.
Je n’ai pas encore eu l’occasion de vraiment la porter car elle n’est pas compatible avec ma cape de chaperon rouge.
On frôle le drame  mais je devrais m’en remettre.

Toutes des petites Madeleine, mais toutes différentes, je les ai peu quittées depuis qu’elles sont arrivées dans mon dressing, délaissant beaucoup mes autres sacs  (ouh c’est moche!).

Inutile de dire que ce n’est que le début d’une collection, j’attends avec impatience les prochaines créations de Géraldine et Marie!

P.S: Et là comme vous me lisez je me lamente d’avoir laissé passer cette espèce de tuerie hallucinante (comme sa sœur verte & léo) qu’est le cherry & zebra.

4 réflexions sur “Jolie Madeleine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s