Assiette néo-zélandaise

Décidément il n’y a rien à faire: pas moyen de faire un album, scrapbook, whatever de voyage rapidement après mon retour.

Je suis pleine de bonne volonté pourtant: je charge bien toutes les photos sur le PC, je les classe. Non je ne commande pas celles qui me plaisent en prévision de l’album « réel », non, ça ça va me prendre au moins 6 mois.

Je relis mes notes de voyage, je fais le tri parmi toutes les brochures, doc et autres rassemblées pendant le périple.

Mais je m’arrête là. Ce doit être une malédiction liée au fait que je ne trouve jamais d’album qui me plaise ou coûte moins d’un rein. On va dire que c’est ça la raison, hein?  Une bonne petite malédiction.

Eurêka, le blog est là me suis-je dis lorsque j’ai pris le clavier! Je vais poster mes photos préférées et y adjoindre mes commentaires et anecdotes.  Pas d’album à choisir, pas de malédiction.

Ca avait plutôt pas mal commencé pour la NouvelleZélande. Et puis ça s’est arrêté .

Zut, flûte, parachute!!!

Et les moutons alors? Et les petits conseils pratiques? Pfff, quelle nazette cette Nahn!

Promis je vais les terminer ces mini-chroniques néo-zélandaises. Je vais même commencer par me faire mentir, moi qui ai répété à qui voulait l’entendre qu’on ne mangeait pas super bien en Nouvelle-Zélande.

Parce que c’est vrai qu’on ne mange pas très bien. Ils ont des fruits et légumes à profusion, mais ne savent pas ce qu’est l’agriculture intelligente et raisonnée, résultat ni goût ni saveur les abricots, aucun intérêt les avocats 😦
La viande? Humpf, bof…
Les fromages? Euh, leur donner le nom de fromage est un peu abusif. Ca a un minimum d’odeur (et de saveur) le fromage.

En résumé, les aliments de base ils ne savent pas faire. Il faut dire que leurs inspirations sont britanniques et américaines. Je ne vous fais pas de dessin, la cuisine ne les intéresse pas.

Par contre, par contre, ils ont de très bons poissons et fruits de mer, ils ont appris à faire le vin et ils sont gourmands comme des chats!

Il faut donc envisager un énorme sacrifice en Nouvelle-Zélande: se nourrir éxclusivement de langoustes, crevettes et autres moules accompagnées d’un délicieux petit chardonnay et faire couler le tout avec une part de carrot cake couvert de topping au citron de la mort qui tue.

Il faut savoir faire quelques sacrifices (sa balance notamment) lorsqu’on visite ce pays far far away.

img_6330

img_6336

img_6329

img_63391

L’adresse de ce joli restaurant:
42°25 South café
146 Esplanade
Kaikoura (Canterbury)
Réservations: south4225@yahoo.com

On mange très bien sur les plages aussi. Chez nous il y a des baraques à frites ou à chichi-beignets-chouchous. Là-bas c’est plutôt baraque à crayfish…

img_6381

img_6385

Bizarrement nous nous sommes arrêtés à Kaikoura à l’aller et au retour. Allez comprendre pourquoi.

img_70711

img_7068

Petite pause à l’ancienne Wool House des anciens docks d’Oamaru…oui, tout est vieux dans cette ville, à part le carrot cake. Enfin, si 1870 peut être considéré comme du vrai vieux pour les Européens que nous sommes 🙂

Et pour finir ce pourquoi la Nouvelle-Zélande commence a être très célèbre: son vin.
Dégustation au domaine de Cloudy Bay (Marlborough). Luxe, calme et volupté.

img_7339

img_7326

img_7333

A retenir: en faisant quelques petits sacrifices on peut vraiment se régaler en Nouvelle-Zélande. Il faut juste enlever les mots de diététique, régime, équilibre alimentaire, raisonnable de son vocabulaire.

4 réflexions sur “Assiette néo-zélandaise

  1. « Il faut donc envisager un énorme sacrifice en Nouvelle-Zélande: se nourrir éxclusivement de langoustes, crevettes et autres moules accompagnées d’un délicieux petit chardonnay et faire couler le tout avec une part de carrot cake couvert de topping au citron de la mort qui tue. »
    « Il faut juste enlever les mots de diététique, régime, équilibre alimentaire, raisonnable de son vocabulaire. »

    En d’autres termes, je peux aller vivre en Nouvelle Zélande quand je veux. En fait, j’y vis déjà un peu. (beaucoup)

    • @ Marie: Y a moins de moutons que là-bas chez vous, mais pour les beaux paysages sauvages oui tu y es déjà 😀

    • @ Violetine: C’était même très bon et c’est un peu le problème, nous sommes rentrés avec quelques kilos en trop 😀

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.