« La fenêtre panoramique » de Richard Yates

la-fenetre-panoramique_richard-yates2… »Noces rebelles » au cinéma.

Etant donné que depuis mon retour de Nouvelle-Zélande je suis une nullité crasseuse en termes de visites de salle obscure je me rattrape en lisant.

 Au programme Benjamin Button, Slumdog Millionnaire et la Fenêtre Panoramique…avec un petit détour par la Nouvelle-Zélande (encore!) et son auteur phare Katherine Mansfield.

 » La fenêtre panoramique » raconte l’histoire d’un jeune couple américain des années 50 vivant dans la banlieue de New-York, dans l’une de ces maisons disposant d’une immense baie vitrée en façade dans le salon.

Il travaille à New-York, elle s’occupe de la maison et de leurs 2 enfants dans leur jolie maison blanche dans une banlieue proprette.

Mais ce jeune couple ne veut pas de cette vie moyenne, ils sont sûrs de mériter un destin plus exceptionnel. La médiocrité de leur existence les ronge et met leur couple à rude épreuve. Il leur faut un changement radical pour sortir de la grisaille et de la routine dans laquelle ils s’enlisent.

L’Europe sera leur salut et le lieu où Frank pourra se trouver et se réaliser pendant qu’April pourvoira aux besoins financiers de la famille en travaillant.

Mais rien ne va se passer comme prévu, et au lieu de colmater les fissures qui commençaient à apparaître dans le couple, ce projet avorté va faire apparaître des failles et des blessures profondes.

La description de ce petit monde et le récit de ce naufrage (ah ah, Léo et Kate sont dans un bateau…) est merveilleuse et terrible à la fois. C’est un subtil mélange de réalisme du récit et de poésie de l’écriture, un bijou.

J’ai rarement lu une histoire d’amour aussi sordide et désespérément triste, mais j’ai adoré ce bouquin pour sa folie douce amère, ses jolies lumières, ses descriptions si photographiques, ses personnages un peu cassés, un peu barrés, très imparfaits, mais tous attachants d’une drôle de manière et sa dissection si minutieuse et précise du couple et de la difficulté d’être un couple dans la durée et dans le quotidien.

Et là il faut que je coure voir le film, j’imagine en effet très bien à quel point Leonardo Di Caprio et Kate Winslet peuvent être bons dans les rôles principaux.

Pour le commander chez l’ami Amazon c’est ici.

6 réflexions sur “« La fenêtre panoramique » de Richard Yates

  1. Bonjour Miss Nahn. J’en ai fait un billet, mais mes visiteurs n’étaient ps du même avis… Je l’ai beaucoup aimé ainsi que la personnalité de l’auteur… !!!

    • @ Sarah: Bonjour Sarah, je n’ai toujours pas vu le film (c’est nul, c’est nul), mais la lecture du livre m’a donné très très envie de le voir, et tant pis si c’est dans une toute petite salle. Peut-être les gens n’ont-ils pas envie d’histoires d’amour aussi tristes ces temps-ci.
      En tout cas je te rejoins, lire un livre après avoir vu le film qui en a été tiré est toujours un peu périlleux, mais il me semble que celui-là mérite vraiment qu’on prenne ce risque littéraire. Ton blog est très joli!!

    • @ Le journal de Chrys: Bonjour Chrys, ah la la, il faut vraiment que j’aille le voir. Mon agenda est trop rempli 😦
      Je vais aller voir si le DVD est déjà disponible chez Amazon UK, si je ne peux aller au film, peut-être peut-il venir à moi 🙂

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.