Christmas is coming!

C’est ce que je me dis lorsque je commence à voir apparaître sur les réseaux sociaux les publicités de Noël des grandes enseignes britanniques qui rivalisent de joliesse, drôlerie et émotion tous les ans à cette période. Pour mon plus grand bonheur ces publicités sont généralement remplies de gentils animaux. Allez zouh! c’est parti! On commence avec Buster the Boxer de John Lewis, absolument merveilleux: On continue avec les rouge-gorges mignons à mourir de Waitrose (cette pub me met les larmes aux yeux tant j’adore ces petits oiseaux) Marks & Spencer s’inspire de l’adage qui veut que derrière chaque grand homme il y a généralement une grande dame. J’emprunterais tout son petit kit à Mrs Claus… Chez Sainsbury c’est une mignonne comédie musicale en animation en volume (en stop motion pour reprendre le terme anglo-saxon). Un peu moins mignon à mon goût mais j’aime beaucoup la philosophie du « Christmas is for sharing » et peu importe les cadeaux. Voilà, plus que

read more Christmas is coming!

Happy 2011

Ah la la ce fut moins 1! On a failli loupé les vitrines de Noël du boulevard Haussmann cette année. On a donc frôlé la catastrophe et le drame du siècle. De la décennie pour le moins. Pourquoi? Parce qu’aucun week-end à Paris en décembre ou des week-ends beaucoup trop remplis. Et arrivé le 25 décembre j’ai commencé à me dire que la fin des vitrines était proche et qu’il fallait se dépêcher d’aller les voir. Rendez-vous pris en famille pour le 30. A 18h. Idée nulle s’il en est, les trottoirs étaient noirs de monde et on ne voyait rien. Un dîner plus tard et Mr Papillon et moi étions de retour boulevard Haussmann, boulevard qui s’était bien vidé. On commence là où nous avons commencé notre balade nocturne, devant le Printemps…

Le Printemps en hiver

Comme annoncé par les happy fews invitées à venir découvrir l’envers du décor, le Printemps Haussmann a dévoilé hier soir ses nouvelles façades et ses vitrines de Noël animées. Avant de vous raconter – et surtout de vous montrer – tout ça, je dois dire que je comprends l’émerveillement de nos 3 reporters devant ces futures vitrines. Quelles merveilles que tous ces petits personnages, ces décors féériques et ces animations qui m’ont immédiatement ramenée à l’enfance!! Le lever de rideau était prévu à 19h30, boulevard Haussmann. J’avais donné rendez-vous à Mr Papillon pour que nous puissions admirer le spectacle en amoureux…même si avec une foule bloquant le boulevard (ça vous donne une idée de notre nombre) on pouvait difficilement parler de rendez-vous en tête à tête.