Trisha Brown, 2ème programme

Ça y est notre saison au Théâtre de la Ville a recommencé! Enfin! Je commençais à trouver ça long ces semaines sans théâtre ou danse. Démarrage en douceur avec trois morceaux de la danseuse et chorégraphe américaine Trisha Brown que ni Holly, ni Mr Papillon ni moi ne connaissions. Nous qualifierons son travail de danse contemporaine très classique: c’est très écrit, pas si bizarre et on devine clairement les bases classiques derrière des mouvements contemporains. Si nous avons tous les trois beaucoup aimé le solo intitulé « If you couldn’t see me » interprété dos à la salle par une fabuleuse danseuse habillée de lumière rouge et d’une robe absolument sublime, les 2 autres ballets – « Foray forêt » et « Astral convertible » –  nous ont soit légèrement ennuyés pour le premier, soit totalement crispés pour le 3ème. La musique de John Cage n’est décidément pas notre tasse de thé! Dommage car ce dernier ballet était superbe, de beaux pas de deux, des danseurs

read more Trisha Brown, 2ème programme

Un week-end de danse

Le grand week-end de Pentecôte fut placé sous le signe de la danse pour la maison Papillons: La Bayadère à l’Opéra Garnier pour commencer, trois ballets par le Ballet de l’Opéra de Lyon pour le terminer. Deux moments de plaisir et d’émerveillement, deux très beaux cadeaux. La Bayadère pour commencer. Des années qu’elle n’avait été présentée à Paris. Comme toutes les œuvres reprises par Noureev, La Bayadère est devenu un ballet totalement époustouflant par sa technicité et sa magnificence. Je passe sur l’histoire, elle est classique: amour, promesses, trahison, vengeance, désespoir et rédemption… les ingrédients habituels d’un livret de ballet classique. Ce qui change un peu, c’est que l’action se passe – selon le livret – en Inde, ce qui permet un joli renouvellement des décors et costumes. Dans la version que nous avons vue vendredi dernier ce n’est pas en Inde qu’elle nous emmène, c’est dans un Orient de rêve, un Orient imaginaire, qui n’existe que dans nos songes

read more Un week-end de danse