Death comes to Pemberley

J’ai deux héroïnes dans la littérature britannique: l’une est l’impératrice des romans romantiques, l’autre est la reine du crime. (Mes héros s’appellent William Shakespeare et Jonathan Coe mais c’est une autre histoire). La première est Jane Austen, la seconde Agatha Christie. Si je ne possède pas tous leurs ouvrages respectifs dans ma bibliothèque j’en détiens un certain nombre que je relis avec un même plaisir toujours renouvelé. Lorsque j’ai appris que l’autre prêtresse du crime à l’anglaise – PD James – avait décidé de s’installer dans le salon d’Elizabeth et Darcy le temps d’un roman policier j’ai décidé qu’il fallait que je lise ça. En VO s’il vous plaît, les traductions c’est bien mais rien de mieux que les mots de l’auteur sans interprète. Les fans de PD James me pardonneront, ce roman est le premier d’elle que je lis, je suis donc incapable de donner mon avis au regard d’autres romans de sa plume que j’aurais pu lire. Si

read more Death comes to Pemberley

Chère Jane Austen…

Après « Alice au Pays des Merveilles » et « De l’autre coté du miroir » et avant de me plonger dans « Le quai de Ouistreham », j’ai découvert une œuvre de ma chère Jane Austen dont je n’avais jamais entendu parler: « Lady Susan ». J’aime bien les petits Folio à 2€, ils sont bien souvent une excellente surprise, le moyen de découvrir un texte inconnu d’un auteur connu. Oh bien sûr, il ne s’agit pas d’œuvres majeures, mais personnellement ça me va bien. « Lady Susan » est une œuvre assez étonnante. Comme si après avoir lu « Les liaisons dangereuses » Jane Austen avait voulu s’essayer au roman épistolaire à intrigues et manipulations. Son héroïne – Lady Susan – semble être en effet la cousine anglaise de la marquise de Merteuil. Cynique, manipulatrice, intelligente, se tirant de toutes les situations (même les plus périlleuses), dangereusement séduisante et séductrice, on devine aisément son pouvoir sexuel sur la gent masculine. Oui vous lisez bien, son pouvoir sexuel. Jane Austen évoque

read more Chère Jane Austen…