Parmi les nuages d’argent

Jeudi après-midi, alors que le compte à rebours avant Noël commençait sa course folle, les premières «Susan» (seconde édition) de Chloé refaisaient leur apparition sur Twitter (cela commence toujours sur Twitter), un intéressant échange a eu lieu avec quelques blogueuses dont j’aime autant la plume que le style. Et il était intéressant de voir combien ce coup marketing assez cynique lorsque l’on regarde le tarif exorbitant de ces bottines décevait des fans inconditionnelles de cette jolie maison et de vraies accros aux souliers (quels que soient ces souliers : baskets ou escarpins, boots rock ou ballerines de petits rats).