Two cigarettes in the dark

Avant de vous parler de ce premier spectacle de notre saison 2014-2015 je voudrais partager avec vous ma petite résolution à moi-même: partager avec vous chacun des spectacles que nous verrons cette année. La saison dernière a été très légère en termes de comptes-rendus et je trouve ça dommage. Alors voilà, croisons les doigts pour que j’aie l’énergie nécessaire pour tenir ma plus après chaque spectacle. Nous avons achevé la saison dernière avec « Palermo, Palermo », spectacle spectaculaire et ébouriffant de la toujours magique Pina Bausch. C’est avec elle qui nous démarrons cette saison, à l’Opéra de Paris cette fois, pour un spectacle tout aussi ébouriffant et au démarrage assez perturbant. La troupe de Pina Bausch à l’Opéra de Paris, voilà qui est rare, exceptionnel même – la compagnie est plutôt une habituée du Théâtre de la Ville – et alléchant. La modernité, la loufoquerie et l’irrévérence de Pina Bausch sous les ors de Garnier. Le public risque d’être un peu

read more Two cigarettes in the dark

Revoir Béjart

J’avais eu la joie de découvrir le travail de Maurice Béjart et le talent du Ballet de Lausanne il y plusieurs années. Impossible de me souvenir précisément de ce que j’avais vu ce soir-là, à part bien sûr le célébrissime « Boléro ». Comment oublier le « Boléro » de Maurice Béjart? Une telle perfection sensuelle… Mais revenons à ce spectacle-ci: le Ballet de Lausanne célèbre ses 25 ans par une tournée européenne. Passage obligé à Paris pour la compagnie, j’ai donc acheté des billets en Juin l’année dernière pour être sûre d’avoir des places. il fallait que Mr Papillon découvre le travail de Maurice Béjart qui ne ressemble à rien de ce qu’il a vu jusqu’à présent. Il a vu beaucoup de classique très très très classique, de la danse contemporaine dans ce qu’elle a de plus moderne, épuré, poussé à l’extrême, mais ce qui existe entre les 2, et bien il n’en a pas vu grand chose. Le « Caligula » de Nicolas Le

read more Revoir Béjart