Béjart, Nijinski, Robbins, Cherkaoui et Jalet sous le ciel de Chagall

Je ne sais pas comment ils font. Plus le temps passe et plus les spectacles composés par l’équipe de l’opéra de Paris m’enchantent et me bouleversent. Jeudi dernier j’ai terminé le sublime « Boléro » de Cherkaoui et Jallet la gorge nouée par l’émotion, les larmes au bord des yeux (et je sais depuis que je ne suis pas la seule), totalement subjuguée et très émue par la beauté de ce que je venais de voir. La base de ce spectacle était de nous présenter la manière dont des grands noms de la chorégraphie contemporaine (du début du XXème avec Nijinski, jusqu’à aujourd’hui avec Cherkaoui et Jalet) vivent et expriment la musique. Classique, la musique. Balade musicale, promenade à travers l’histoire et la richesse de la danse contemporaine… Un délice éminemment intéressant et instructif, notamment pour un apprenti de cet art comme Mr Papillon. Il est rare de voir dans de telles conditions deux interprétations de « L’après-midi d’un faune ». Tout le monde

read more Béjart, Nijinski, Robbins, Cherkaoui et Jalet sous le ciel de Chagall

« La Dame aux Camélias » par John Neumeier

C’est chaussée de mes nouvelles wedges chéries que j’ai été assister à une représentation de La dame aux camélias à l’Opéra, en compagnie de Lulu et Mr Papillon. Nous nous sommes perchés sur nos petits sièges là-haut, là-haut tout près des rêves de Chagall pour admirer la troupe du Ballet de l’Opéra de Paris dans pour nous l’une des plus belles  (et malheureuse) histoire d’amour. La version de John Neumeier de ce ballet a une particularité intéressante: le ballet dans le ballet. L’histoire de Marguerite et Armand est en effet traversée (et transcendée) par des extraits du ballet Manon Lescaut, tout comme l’est le roman de Dumas.  L’histoire n’en est que plus tragique, avec Manon et ses amoureux qui hantent la scène et les rêves de Marguerite. Si vous n’avez jamais eu l’occasion de voir de la danse classique sur scène ou d’en voir sur la scène de l’Opéra Garnier, et bien allez-y, c’est une belle expérience à vivre. 2h30

read more « La Dame aux Camélias » par John Neumeier