Carte postale new-yorkaise : les mythiques

image

Les mythiques?
Ok, mes mythiques, ceux qui me font rêver et qu’ai éprouvé le même plaisir à revoir que j’avais eu à les découvrir il y a 7 ans.

Le Guggenheim Museum et l’Empire State Building .

Il est impossible de photographier quoi que ce soit au Guggenheim et les expos y sont de qualité variable car l’art contemporain n’est pas toujours hyper accessible, mais le bâtiment même du musée – signé Frank Lloyd Wright – est magique et mérite une visite. Lui et la collection de Kandinsky qui demeure magique (quand elle est présentée, si l’exposition temporaire du moment prend trop de place elle disparaît dans les réserves).

Donc il faut faire la queue, même avec un pas ou un billet acheté sur internet, on est parfois déçu par l’expo présentée, mais le bâtiment me fait rêver. La petitesse et la forme étrange du bâtiment de l’extérieur, la grâce et la délicatesse de l’intérieur, et le plaisir incomparable d’y voir une exposition car la circulation est facile, même lorsqu’il y a beaucoup de monde comme ce pluvieux samedi matin où nous nous y sommes rendus.

La collection Kandinsky était là, une collection d’œuvres impressionnistes et de Picasso a tomber par terre aussi, et du Klein était là, tout bleu d’amour dehors, ce fut une visite parfaite.

<Cliquez sur l’une des images pour ouvrir la galerie et voir les photos en grand>

Et l’Empire State Building… Bein la vue quoi! THE view!!
Quiconque est monté au 86eme étage sera d’accord avec moi je crois.
Cette vue est absolument folle. On prend conscience de la concentration de Manhattan, on découvre le canyon urbain sous un autre angle, et on quitte le bruit de la ville.

Le cadeau génial du New-York City Pass: une double entrée, de jour et de nuit.
Le même jour, oui bon d’accord, mais nous avons adoré!
Pour la petite histoire le soir nous avons même fait les six derniers étages à pieds afin d’éviter la queue aux ascenseurs du 80eme étage. C’est amusant d’apercevoir un petit peu du dessous d’un tel bâtiment. Les six étages se parcourent très bien et l’ascension ne prend que quelques minutes. Elle justifie même de déguster les chocolate and peanut butter drops achetées chez Russ & Daughters un peu plus tôt dans la journée.

La première fois que j’avais découvert l’Empire State Building c’était aussi de nuit, et j’ai retrouvé cette même impression de souffle coupé devant cette masse de building tellement lumineux qu’on se croirait en plein jour. Cette vue est magique, vraiment.

Mais la prochaine fois nous suivrons le conseil d’Hélène et monterons en haut du Rockfeller Center afin d’avoir cette vue magique, et l’Empire State Building dans notre champ de vision.

___________________________________
The Empire State Building
350 5th Avenue
New York  10118

Ouvert tous les jours de 8:00 à 2:00 (oui, du matin)

The Guggenheim Museum
1071 Fifth Avenue at 89th Street
New York

Fermeture hebdomadaire le Jeudi
Ouvert de 10:00 à 17:45 (nocturne le samedi jusqu’à 19:45)

2 réflexions sur “Carte postale new-yorkaise : les mythiques

  1. Le Guggenheim sera au programme la prochaine fois … Et je suis d’accord avec Hélène , le Top of the Rock est à faire aussi , pour la vue sur l’Empire bien sûr , mais aussi sur Central Park !!! Magique !

  2. Alors, avec mon amie qui vit à NY, on a une théorie : on est team Empire State ou team Rockfeller Center… (nous on a choisi le premier après avoir fait les deux… le seul gros avantage du Rockfeller c’est de voir l’Empire State :)). Et je suis d’accord avec toi, le Guggenheim vaut une visite juste pour son architecture, en mode visite dans les entrailles d’un escargot.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s