Chagall, entre guerre, paix et amour

IMGP0635

Le ciel de l’opéra Garnier peint par Marc Chagall continue à m’émerveiller à chaque entrée dans la salle.
Et pourtant grâce à notre abonnement je la vois relativement souvent cette salle.
Rien à faire, à chaque fois je perds l’usage de la parole pendant quelques secondes et souris béatement à ce plafond incroyable.

Je me doutais que l’exposition du musée du Luxembourg me plairait, même si son sujet était a priori pas bien gai: « Chagall entre guerre et paix« .

Chagall fait partie de cette génération qui a connu les 2 guerres mondiales et qui les a vécues de près.
La première car il s’est retrouvé soldat, la seconde car elle l’a obligée à fuir son pays, l’Europe (Chagall est un vrai européen, au sens géographique du terme, un citoyen du monde, j’adore cette idée en ces temps de repli sur son petit milieu social ou sa région… Prenons-en de la graine!!).

La première partie de l’exposition traite des conflits, de la montée du nazisme, inutile de dire combien elle est sombre.
Elle est extrêmement sombre et pourtant pleine de lumière, d’une vraie douceur même lorsqu’elle dépeint des horreurs, pleine d’humanité qui aide à regarder la dureté de l’époque et nous fait nous souvenir.
Il y a beaucoup de dessin à la plume, peu de toiles telles que nous avons l’habitude de les voir chez Chagall, et c’est passionnant de pouvoir étudier son trait sur des dessins et des croquis de petite taille.

La seconde partie, après-guerre (1945), est pleine de couleurs, les toiles sont grandes, riches, à plusieurs niveaux de lecture.
Et surtout elles débordent d’amour. Je ne peux vous dire à quel point les toiles de cet homme si amoureux de sa femme, si tendre avec les personnages qu’il peint me touche. Enfin si je peux: ses toiles me touchent aux larmes.

L’exposition s’achèvera le 21 Juillet et je sais que je vais faire mon possible pour y retourner d’ici là, une fois au moins, pour pouvoir embrasser de mes yeux ces toiles sublimes et pour emporter avec moi un peu de l’amour qui s’en dégage.

A voir! A voir! A voir!!

_______________________
Chagall, entre guerre et paix
Musée du Luxembourg
Jusqu’au 21 Juillet 2013

2 réflexions sur “Chagall, entre guerre, paix et amour

  1. J’ai sur mon bureau une carte postale qui représente le Cantique des Cantiques peint par Chagall (au musée de Nice). « J’ai trouvé celui que mon coeur aime. Je l’ai saisi et ne le lâcherai point ». Ca représente un couple de mariés sur un cheval ailé qui les emporte au-dessus d’une foule nombreuse, le tout sur un fond rouge. Comme je n’ai pas (re)trouvé mon cavalier et que j’aime Chagall, j’applique le principe du Feng Shui qui dit de mettre une image de couple sur le coin droit de son bureau!
    Bonne semaine. 😉

  2. Je passe de temps en temps sur ton blog et je crois que je n’ai jamais laissé de com mais là ça m’interpelle: Si tu aimes Chagal et si tu n’y es jamais allée il faut absolument voir le musée de Nice …on y est forcément subjugués par la force, la douceur et la poésie de toutes les grandes toiles…très sincèrement je trouve que ça vaut vraiment le déplacement (en + la région est belle aussi)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s