Chicken run

J’en avais gardé des souvenirs de lycée épouvantables, la simple vue d’un short et de baskets me donnait envie de partir en courant (ahem… ), et puis il y a eu la x-ième tentative d’inscription en salle de fitness, l’horreur des cours archi-bondés, les pieds/mains/fesses de mes voisines dans ma tronche/mes pieds/mes côtes, la salle de muscu avec vingtaine de minutes d’attente à chaque appareil, idem pour la salle de cardio… Ma tenue de fitness est restée à la maison depuis la rentrée.

Sauf que mes muscles, mon gras et mon cerveau ont un besoin vital d’activité physique.
Sinon je deviens lourde. Sinon je deviens irascible.

Un jour au détour d’une conversation Mr Papillon a proposé que je vienne courir avec lui. Pour voir.

Je vous laisse imaginer l’expression de mon visage. J’étais pour le moins sceptique.

Sauf que j’ai enfilé mes baskets et ai glissé les bons d’achat du CE de Mr Papillon pour filer chez Decathlon m’équiper si l’essai était concluant.
Et j’ai couru avec Mr Papillon au Parc Monceau. Trajet aller, deux tours de parc. Sans m’arrêter, sans défaillir, sans trop peiner. 20 minutes.
Je pensais n’en tenir que 5, devoir m’arrêter tous les 200m pour cause de souffle coupé, attraper des crampes, rentrer en rampant.
Ma seule prédiction réalisée est mon petit air de « tomate à cheveux » après la séance. Plus rouge, tu es une écrevisse après cuisson (non il n’y aura pas de photo, inutile de demander!).

Le pire?
J’ai aimé ça.

Aimé sentir mes muscles se réveiller, travailler, s’échauffer.
Aimé soudain me concentrer sur mon souffle, mes foulées, mes sensations physiques.
Aimé la sensation de « nettoyage de neurone », de vidage de tête, de relaxation profonde en étant dans ma petite bulle.

Je m’étonne tant moi-même que mon plaisir d’avoir couru pendant le week-end dure jusqu’au Mardi.
Cela va s’émousser bien sûr. Dans quelques semaines il faudra toute l’énergie de Mr Papillon pour me faire bouger du canapé parce qu’il fera trop froid, trop humide, trop j’ai-pas-envie, mais j’espère que ma volonté va tenir et que cet été je pourrai appliquer ma petite résolution: aller courir un soir par semaine au Parc Monceau qui sera alors ouvert jusque tard.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s