Revoir Matisse et Beaubourg

Cela faisait une éternité que je n’avais pas été voir une expo à Beaubourg.
Je sais que j’en ai loupé des fameuses. Beaucoup. Cela m’a chagrinée à chaque fois que j’ai vu annoncés les derniers jours sans avoir pris le temps d’y aller.
Mais c’est la vie. Les journées n’ont que 24h, les week-ends seulement 48 et j’ai toujours mille choses – petites ou grandes – à faire.

Mais voilà, de Beaubourg Mr Papillon ne connaît que le « George », le café-restaurant du dernier étage.
Parfait pour la vue mais limité d’un point de vue culturel.

La vue en question...

Lorsque j’ai vu qu’il y avait en ce moment une exposition sur les travaux de Matisse et sur ceux de Art Spiegelman je me suis dit que c’était l’occasion de rectifier cette anomalie (5 ans à Paris sans visiter Beaubourg, faut arrêter de déconner!).

Nous avons adoré l’exposition Matisse!
Malgré le lâcher de grumeaux mal élevés, de vilains ado glousseurs et de bobos plus caricaturaux les uns que les autres (Beaubourg est leur temple en même temps!), nous avons été charmés et subjugués par les couleurs du grand maître.

Grandes toiles dans son style le plus connu, simples esquisses, grands collages ou toile que l’on pourrait croire signée Monet, tout est magnifiquement beau.

Ce bleu (LE bleu, comme celui de Klein ou celui de Majorelle)! Ce rouge tellement puissant et éblouissant! Ce vert riche comme celui d’une émeraude ou d’une forêt anglaise. Ces roses! Ces jaunes.

Cette lumière.
Cet éclat.

Tout cela en paires ou en séries qui se répondent, s’interrogent, se complètent, s’affinent, se peaufinent, s’entrechoquent.
Le processus créatif sous nos yeux.
Quand une ébauche ou une esquisse expliquent et enrichissent la toile finale.

On passe d’une œuvre néo-impressionniste et on arrive à un pré-Picasso. Sur le même thème, avec le même modèle.
Le génie avance et nous dans sa suite.

Et ce n’est pas si évident de rassembler ainsi des paires et séries aujourd’hui éparpillées de par le monde. Alors l’émotion est forte, on a l’impression de regarder ces œuvres avec les yeux de leur créateur.
Souvent nous nous sommes dits en rigolant: « Ah bah il faut les 2 là, c’est obligé »… Une paire de génie, une paire de toiles inestimables.

Une heure de rêve et d’émerveillement.

6 réflexions sur “Revoir Matisse et Beaubourg

  1. et c’est ouvert jusqu’à tard? nan mais parce que visite éclair pro mi-mai, et si j’ai un créneau, ce sera de 19h à22h, genre….

    • Cela se termine le 18 juin malheureusement 😦
      Je réponds à ton mail pour ta visite, peut-être ma soeur peut-elle t’aider!

  2. Toi qui adores la danse, tu n’as pas vu l’exposition « Danser sa vie » qui avait lieu cet hiver à Beaubourg ? Si tu as l’occasion, jette un œil au catalogue, c’était fabuleux.
    Quant à Matisse, c’est un de mes premiers coups de cœur en art…depuis il y en a eu plein d’autres, pffff !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s