Issey Miyake et Yves Saint Laurent dans une fleur

Samedi soir Hélène a introduit une substance illicite dans le nid des Papillons.
Elle nous a offert une brassée de pavots, et avec eux toute leur magie et leur beauté.

Malgré leur taille et leurs poils de plantes carnivores, leur tiges sont tellement fragiles qu’elles sont cautérisées lors de leur cueillette.
Et les énormes boutons ont parfois d’une main tendre et attentive pour les aider à s’ouvrir et à libérer la splendeur qui s’y cache.
Et finalement les splendeurs ne vivront que quelques heures, le temps de nous faire ouvrir nos yeux très grands.

Compliqués les pavots, n’est ce pas?

Et bien figurez-vous que ces fleurs sont peut-être les plus belles que j’aie jamais vues!
Leur timidité de beauté cachée dans son bouton, leurs plis dignes du maitre absolu en la matière (Mr Miyake, donc) et leur couleur flamboyante, si intense et digne du maître de la chose (Mr Saint Laurent dont j’ai un vernis de cette exacte couleur), tous les rend absolument uniques et merveilleuses (au sens basique du terme : elles provoquent l’émerveillement… Vous auriez du nous voir toutes les 2 autour du bouquet!).

En grande maniaque de la « photo qui fige les bouquets pour toujours », je vous laisse les admirer!

3 réflexions sur “Issey Miyake et Yves Saint Laurent dans une fleur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s