Les chaussures masquées

Occasionnellement votre boîte mail se transforme en boîte au trésor.
Quelqu’un que vous ne connaissez pas vous fait un cadeau.

Pas un bon d’achat ou un objet. Un vrai cadeau.

Quelqu’un vous raconte une histoire. Une histoire vraie, un projet, une idée folle, un truc qui fait que l’on referme l’email en se disant qu’il y a des gens audacieux et courageux.
Et qu’on aimerait bien en savoir plus et voir le résultat du projet un peu fou.

C’est ce qui s’est passé il y a quelques jours.
J’ai reçu un email très gentil de la partie masculine du duo Jacques & Déméter m’expliquant leur envie de continuer à faire fabriquer en France de beaux souliers.

Parlez-moi de souliers et montrez m’en des jolis et j’ai mon manteau sur le dos!
Direction la rue Chaptal, juste à côté du musée de la Vie Romantique où Jacques et Déméter me reçoivent chez eux, en compagnie de leur adorable cocker (hyper chou et affectueux, Shali m’a juste reniflée méthodiquement quand je suis rentrée à la maison!)

J’avais eu un vrai crush visuel sur les derbys pour homme à cause de leurs coloris originaux et du soin visiblement apporté aux détails.
La réalité des souliers a confirmé ma première impression: la forme est du plus beau classique et fait le pied fin et élégant, les couleurs, surpiqûres et détails de passepoils leur donne une belle originalité et beaucoup de modernité.

Vous êtes un dandy en quête de beaux souliers bien coupés mais pas classiques, quelque chose me dit que ces derbys sont faits pour vous.

Le richelieu pour demoiselles est lui aussi plein de charme: sa forme très couverte lui donne un petit côté « j’aimerais bien pouvoir piquer des souliers à mon homme » pendant que ses jeux de couleurs et matières le rendent hautement féminin.  Là mon petit doigt me dit qu’ils sont certainement un allié parfait pour une après-midi shopping ou expo en gardant une jolie gambette: 7 cm de talon bien stable, juste ce qu’il faut pour cavaler sans se ruiner le dos!

Personnellement il me reste un très gros problème: le choix de la couleur.
Les trois me plaisent, les trois donne un caractère particulier au soulier. Suis embêtée.

Mais revenons à nos deux créateurs.
Se lancer dans la création de souliers lorsqu’on n’y connaît rien ou pas grand chose, c’est pas mal comme projet dingue.
Se dire qu’en plus on veut réaliser ça en faisant tout faire en France, cela démontre un vrai goût du challenge. Plus personne ne fait produire de souliers en France, à part du très haut de gamme (Hermès, Louboutin, Berluti… vous voyez les noms!).
Et tous les détails sont soignés: des chaussures elles-mêmes bien sûr, au carton dans lequel les boîtes sont emballées pour vous être expédiées. The devil is in details, et bien là c’est diablement bien fait!
Produire en France en restant accessible à un relativement grand public est donc une jolie prouesse.

Ne vous y trompez pas, je ne dis pas que ces jolis souliers ne sont pas chers, je dis que leur rapport qualité, originalité, prix et éthique est extrêmement bon.
Plutôt qu’acheter 2 paires d’escarpins made in l’autre bout du monde qui vont me ruiner les pieds chez Jonak et consorts et me coûter 110€ chaque, je préfère m’acheter une paire de richelieu numérotée, fabriquée à la main par des artisans de Romans sur Isère (allez voir les photos de l’atelier!) et les payer 230€.

Soudain j’ai l’impression que ma passion pour les souliers devient un peu plus citoyenne 🙂

Jacques et Déméter sont présents ce week-end à Paris et le week-end prochain au Popup Store et au U-store, profitez-en pour aller les rencontrer et découvrir leurs souliers.

4 réflexions sur “Les chaussures masquées

  1. Et où trouvera t on/ trouve t on ces souliers pour ce faire une idée ?
    Tout à fait d’accord pour ce concept de la belle ouvrage fabriquée en France et qui en vaut le prix. Cependant, je crains le pire, comme d’habitude : pas de souliers en 35 hélas je suppose.
    Comment contacte t on ces personnes, en vrai, pas via Facebook merci (Facebook m’emmoisse !) ?

    • Il est possible de contacter Jacques & Déméter via leur site Internet: http://www.jacquesdemeter.fr/ (il y a une page contact sur l’accueil du site).
      Ils reçoivent volontiers les personnes qui hésitent à commander sans pouvoir essayer, si vous êtes à Paris.
      Je croise les doigts, j’espère que vous trouverez chaussure à votre pied (littéralement!)!!

  2. je ne serai plus là ce week end, déjà partie au pays des marchés de Noël mais ô combien je plussoie à ton propos « Plutôt qu’acheter 2 paires d’escarpins made in l’autre bout du monde qui vont me ruiner les pieds chez Jonak et consorts et me coûter 110€ chaque, je préfère m’acheter une paire de richelieu numérotée, fabriquée à la main par des artisans de Romans sur Isère (allez voir les photos de l’atelier!) et les payer 230€. »
    tout à fait moi, tout à fait ma philosophie, de la fabrication française car avant de dire que les étrangers sont la faute de tous nos maux, il faut peut être parfois tenter, quand on le peut, de préserver les emplois des professionnels comme ces fabricants de souliers (je sais je m’égare mais c’est quasi volontaire et parfois ça fait du bien)
    alors je les garde en tête et je suis certaine que j’irai faire un tour du côté de chez Jacques & Demeter très prochainement
    Merci Miss Nahn

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s